Les journées se succèdent et se ressemblent pour l’écurie Foo Kune. C’est le cas de le dire car rien n’arrête cet établissement en ce moment. Les victoires s’enchaînent et les statisques prennent plus d’épaisseur à mesure qu’on progresse dans la saison: 33 victoires pour la casaque jaune et étoiles mauves et 30 pour son jockey Robbie Burke. A ce rythme, ce duo est bien parti pour remporter leur championnat respectif.
Avec quelques belles cartouches au fusil, Robbie Burke ne pouvait rentrer les mains vides samedi dernier. Le double jockey champion donna le ton dès sa première monte lorsqu’il mena Adeste Fidelis à la victoire dans The J. Ange Cayeux Cup. « It was an expected win. We tried him over the 1365m the last time and he didn’t disgrace. I have no doubt that this horse stays you know but the Champ de Mars is quite a funny track and it does not suit some horses. We decided to take him back on the 1000m and he just lived up to our expectations. I was a little bit afraid of Allocation who ran a cracker on the 1365m previously and I actually thought that he might keep going on the 1000m but fortunately for us, he missed the break », a soutenu un Robbie Burke visiblement très satisfait de la performance de son cheval. En effet, la mauvaise mise en action d’Allocation a rendu la tâche d’Adeste Fidelis moins compliquée et une fois qu’il fut mis sous pression, l’issue ne fut point de doute. Bien que reconnaissant que ce fut une victoire attendue, Bud Gujadhur a tenu à mettre l’accent sur l’importance des lignes dans ce genre de courses. « Même si vous êtes un back marker, avoir une bonne ligne est très important. Son bon couloir lui a permis de suivre dans une position idéale et de conserver suffisamment de ressources pour la fin », a expliqué l’entraîneur.
Le doublé de l’écurie Foo Kune est intervenu avec Bottom Dollar qui n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires dans The Joseph Merven Cup. Se contentant d’une sage course d’attente contrairement à sa dernière sortie, l’alezan a sorti une foudroyante accélération pour s’imposer avec une certaine autorité. « He was quite impressive. He ran a good second behind Ghost Dog on 1st June last and we went up in distance afterwards where he got beaten fair and square by Bastille Day. I don’t think he stays. 1500m is probably his ideal distance. We decided to ride him calmly this time and with a little bit of confidence. At the end of the day, it paid off. It’s nice to see him back in the winner’s enclosure », s’est réjouit la cravache irlandaise.
«  Always Flirting is an exciting type of individual »
La moisson aurait sans doute été plus fructueuse mais Always Flirting vit en Days Of Yore un adversaire de taille dans la quatrième épreuve. « It was a gutsy performance from the winner who never stopped. But my horse ran a very good race. He’s quite an exciting type of individual and hopefully we’ll have a couple of wins with him before the end of the season », a souhaité Robbie Burke qui visiblement a un petit faible pour ce gris.
Invité à commenter la course de Liam dans The Pierre Hugnin Cup, Robbie Burke est d’avis que la performance du cheval n’a pas été aussi mauvaise qu’on pourrait le penser. « He was coming from a long rest and in my opinion he needed the run. With Wieland on his inside, he couldn’t get to the rails. He is the kind of horse that likes to have things his own way and hopefully next time he put on a better show. »
Robbie Burke s’est aussi attardé sur les prestations anonymes de Rulerofmyheart et Glitter Star. « Rulerofmyheart has climbed up in category. He likes to have things his way but with Fidelis showing a good early toe, he couldn’t lead. He settled in a good position but was already in trouble round the last bend. Glitter Star ran probably his worst race here. But it was a top-class contest. I think we should bring him back on a shorter distance again and see what’s going wrong with him. »