Toutes voiles dehors, l’écurie Foo Kune fonce vers son premier titre de championne et elle semble avoir trouvé en Sherman Brown la pièce manquante du puzzle pour enfin toucher le Graal après avoir échoué de peu l’année dernière. L’actuel leader au classement des écuries n’a ainsi pas fait dans la dentelle dimanche dernier, en s’adjugeant trois des huit courses au programme, dont l’épreuve principale. Avec maintenant Rs 1 300 000 d’avance en termes de stakesmoney sur son plus proche poursuivant, l’écurie Foo Kune annonce déjà la couleur : il faudra sortir le grand jeu pour la priver du titre cette année.
La 30e journée promettait d’être prolifique pour l’écurie Foo Kune et ses partisans n’ont pas été déçus avec un joli hat trick à la clé. Auteur d’une course encourageante derrière Cula le 31 août dernier, Dustan venait cette fois se mesurer à des adversaires moins aguerris et le fils de Dynasty s’est imposé avec le style, et ce malgré son lourd handicap. « I rode Dustan the last time and he looked a uptight with the blinkers, so I advised Bud to take them off. But all credit goes to him because he had his horse cherry ripe today. Dustan was up in kilos but I thought he got bigger and he was carrying himself better. I did not think he would win like that but I felt he had a chance and he showed his true colours today and won a nice race. I don’t think the weight was an issue for him as he is a big horse. He was over 500 kgs today, so the top weight was not a concern. He’s still very immature though, he bumped the rail when coming into the final straight the second time but I think with a little bit more racing and maturity there will be some more wins with him », soutint Sherman Brown à l’issue de l’épreuve. Bud Gujadhur saluera, pour sa part, l’initiative de son cavalier quant au changement d’équipement qui s’est avéré payant pour Dustan. « Tout le mérite revient au jockey parce qu’il m’avait recommandé d’enlever les oeillières parce que le cheval tirait trop à sa dernière sortie. Il n’y avait pas de courses appropriées pour lui de par son rating mais on a tenté notre chance. Il affrontait certes une catégorie inférieure mais il faut dire que le jockey l’a monté à la perfection ».
« Ryder Cup won a gutsy race »
Après avoir dominé les chevaux de la C4 sur le kilomètre lors de la 26e journée, Ryder Cup croisait cette fois le fer avec des adversaires beaucoup plus redoutables. Si le parcours pouvait être source d’inquiétude, le protégé de Bud Gujadhur n’en laissa rien transparaître en enregistant sa dixième victoire sur notre turf, de quoi rappeler un certain The Cardinal à son entraîneur. « Je dois dire que Ryder Cup me rappelle The Cardinal. Il est en train de nager en eau profonde. Notre stable manager m’avait demandé de l’entrer dans cette course . J’étais un peu sceptique pour le parcours mais on s’est dit qu’on allait gagner ou perdre cette course tactiquement. On en a discuté plusieurs fois et on a décidé de le courir ainsi parce que ce cheval est capable de sortir une deuxième accélération quand il est aux avant-postes, mais je n’aurais jamais cru qu’il pourrait le faire dans une telle division. Cependant, il faut aussi souligner le fait que Sherman Brown a monté une course extraordinaire. Il a dosé les efforts de Ryder Cup et l’a monté de main de maître », s’enthousiasma Bud Gujadhur après la course.
Sherman Brown était tout heureux de mener Ryder Cup à la victoire, lui qui avait piloté ce coursier à ses débuts en Afrique du Sud. « Ryder Cup comes from my stable back home so it was nice to come back and be associated again with this horse. Last time he won a 1000m but today on a 1500m it had to be a tactical race. Everything fell into my hands and he kicked on well when I asked him for an effort. Today he was up against decent horses but he really won a gutsy race and I’m really happy for him. Le triplé fut réalisé par l’entremise de Zhan Hu dans The ICRAV 2014 Trophy. Aligné de nouveau sur 1400m, ce produit de Eyeofthetiger profita du fait que la lice était à un mètre pour signer sa 4e victoire de la saison. « Zhan Hu won a very nice race. He had a nice position throughout the race and he kicked on nicely when I asked him for his effort. He won the race for Bud and Paul », nous dira notre interlocuteur.
« Always in the money »
Le cavalier sud-africain aurait même pu corser l’addition avec Forest Panther et Bright And Blue mais il en fut autrement. Installé comme favori de la cinquième épreuve, Forest Panther joua de malchance quand il se fit dominer d’un rien par Wonder Kid au but. « We were unlucky on Forest Panther where we got beaten on the line but there’s always a bit of an upset in these small races. We gave the horse every chance and he moved up like a winner but the other horse (NDLR : Wonder Kid) just grabbed me at the post », déplora Sherman Brown. Quant à Bright And Blue, il était en nage avant son épreuve et son cavalier est d’avis que c’est un problème que son entourage devra régler pour qu’il soit de nouveau très performant. « Bright And Blue tried hard but he was sweating quite a bit. That’s something we have to work on and try to get him to settle down before a race and see how he goes from there. »
Avec un bilan de 7 victoires pour 31 montes depuis son retour au Champ de Mars, Sherman Brown semble bien parti pour terminer la saison sur une belle note. Invité à commenter ses performances, la cravache d’or 2008 tiendra à souligner le fait qu’il se donne toujours à 100%, comme démontré par ses statistiques. « I think that my stats have been good since I’m here. I’ve always been in the places, always in the money. That’s what I came here for. I came to try my best and I’ll do my best on the horses till the end of the season. »