La belle série de l’écurie Foo Kune s’est poursuivie samedi dernier avec dans l’escarcelle une vingt-quatrième victoire. C’est Adeste Fidelis qui a donné plus d’ampleur à l’excellent début de saison de l’établissement dirigé par Paul Foo Kune qui plus que jamais a soif de victories. Souvent présent à l’arrivée, il ne manquait que ce soupçon de réussite à ce hongre bai brun pour faire la différence. Samedi, en l’absence de ses tombeurs Wieland, Pegasus Legacy et Hail Atlantis, le fils de Caesour n’a pas fait dans la dentelle pour renouer avec le succès qui le fuyait depuis le 8 septembre dernier. Bien servi par un rythme soutenu imprimé par Allocation, c’est en champion que la monture de Burke fit la différence. « We were a little bit disappointed with him since the beginning of the season. He ran two seconds and a third when we expected him to win. But he was knocking at the door and we knew he has got some ability », a déclaré Robbie Burke très satisfait par la performance de son cheval. « He is capable of that sort of race. Hopefully we can get a couple more out of him till the end of the season. He is a consistent horse. There is no reason why he cannot produce that sort of performance again », a soutenu Robbie Burke qui a tenu à saluer son entraîneur Bud Gujadhur, absent de l’hippodrome samedi dernier. « Well done boss », a-t-il lâché.
En sus d’Adeste Fidelis, l’écurie Foo Kune avait, sur papier, quelques belles cartes à jouer samedi dernier mais Glitter Star et Singing Lord tombèrent sur des os très durs. En ce qu’il s’agit du premier nommé, il a trouvé la concurrence trop rude dans la première manche du championnat des 4-ans. Il a certes conclu sur une plaisante note mais ce fut insuffisant pour influencer l’arrivée. Quant à Singing Lord, il a vu en Seeking Angelo un adversaire de taille qui au but l’a relégué à plus de 6L. Il a cependant l’excuse d’avoir été quelque peu gêné par un Cash Lord sans jockey aux abords de la route. Mais vu le style dans lequel s’est imposé Seeking Angelo samedi, on est tenté de penser qu’il aurait été difficile pour Singing Lord de damer le pion au coursier de Rousset, même sans l’incident impliquant Cash Lord.
Avec 21 victoires à son tableau de chasse, Robbie Burke s’est dit très satisfait de son parcours et de celui de son établissement jusqu’ici. «We have had a wonderful season so far. It’s phenomenal the number of seconds we had as well. Our stable is doing tremendously well and our horses are running outstandingly. Hopefully luck continues to be on our side till the end of the season », a dit l’Irlandais en guise de conclusion.