L’écurie Foo Kune n’a pas à rougir du fait d’avoir laissé échapper son premier titre d’établissement champion, et ce, seulement à sa troisième année d’existence. Elle a tout essayé mais est tombée face à meilleure qu’elle ou plutôt a dû courber l’échine, faute d’un représentant valable chez l’élite. L’heure est maintenant de conserver sa deuxième place qui est sérieusement menacée.
On dira que comme consolation, l’écurie Foo Kune pourra auguer avoir pu passer la barre de 150 victoires en trois années d’existence seulement. Avoir réussi une telle performance revient en grande partie au duo Budheswar Gujadhur-Robbie Burke qui a été tout simplement remarquable. L’entraîneur a su présenter les chevaux dans la meilleure condition qui soit et le jockey a confirmé qu’il demeure l’un des meilleurs à avoir exercé au Champ de Mars.
Avec un effectif d’une peu moins de 50 chevaux, l’écurie Foo Kune avait d’emblée montré ses intentions pour le titre d’écurie championne mais personne au sein de l’établissement ne voulait l’avouer. Du reste, à l’issue de la huitième journée, l’écurie avait doublé Rousset pour passer en tête du classement. Cette première place, elle devait la conserver jusqu’à la 16e journée où l’écurie Merven fit aussi montre de ses ambitions.
Mais lors de la 19e journée, grâce à un joli triplé, l’écurie Foo Kune reprenait les rênes et se retrouva surtout à la lutte avec l’écurie Merven qui parvint à reprendre les devants avant qu’intervint le Maiden où Rousset prit l’avantage pour mettre l’issue hors de la portée de ses poursuivants.
Si l’écurie Foo Kune n’est pas parvenue à décrocher la timbale, ce serait dû à la malchance. Dame chance lui tourna le dos le jour du Barbé où elle perdit un certain Top Seller sur qui elle avait fondé de gros espoirs. Prince Of Troy essaya de faire oublier son absence mais il montra ses limites.
On remarquera aussi que les nouvelles unités n’ont pas apporté les résultats escomptés, même si Bingelela, Always Flirting et autre Ryder Cup n’ont pas mal fait. Mais c’était dans une catégorie qui ne permit pas à l’écurie d’engranger des prix conséquents.
La vieille garde fut représentée par Diamond Light, Carcassonne et Moon Raider qui sont venus renforcer l’effectif en cours de saison en provenance des établissements Rameshwar Gujadhur et C. Ramdin.  A eux trois, ils ont remporté pas moins de dix succès qui ont permis à l’écurie Foo Kune d’atteindre la barre de 53 victoires à une journée de la fin. Comme les caisses enregistrent plus de Rs 11M, on peut dire que 2013 fut une saison réussie. Rien que Rs 50 700 d’avance sur Merven, c’est à la course pour la deuxième place dont il sera question au cours de cette dernière journée.