Après un début de saison plutôt timide, l’écurie Foo Kune s’est rebiffé de fort belle manière samedi dernier en s’adjugeant un magnifique triplé. Un coup de trois qui lui permet de rester au contact des leaders en attendant qu’elle retrouve sa vitesse de croisière avec la montée en puissance de plusieurs de ses chevaux. Seul point noir de cette journée fructueuse est la chute de Bottom Dollar, victime collatérale de celle occasionnée par Chief Mambo dans la sixième épreuve et qui selon le rapport du vétérinaire, a saigné des deux narines.
Sur le papier, l’écurie Foo Kune pouvait nourrir des ambitions légitimes  et ceci s’est traduit sur la piste avec Zhan Hu, Bright And Blue et Valere. C’est du reste le premier qui a sonné la charge en s’imposant dans le seul kilomètre au programme de cette journée. Auteur d’une reprise encourageante derrière l’intouchable Ryder Cup lors de la journée inaugurale, Zhan Hu n’a pas laissé passer sa chance dans la troisième épreuve en venant à bout d’un Maestro’s Salute très resilient sous la selle de Kevin Ghunowa. « He jumped very well and I worked him around the bend. Paul and Bud told me before the race to get him out as quick as possible and try to cover horses jumping from gates 1 and 2 and settle him from there on. He came out of the pens quicker than I expected. Coming past the road, I was very confident and I thought he would win a lot easier as he was cantering underneath me. But anyway, even if he did it the hard way, it was a nice win », s’est félicité Derreck David à chaud.
« Zhan Hu avait contracté de graves problèmes aux suspenseurs la saison dernière et je dois remercier ici notre vétérinaire Alexandre Henry qui l’a pris en charge. Il a passé six mois dans sa ferme et on savait qu’il allait bien faire à son retour parce que c’est un cheval qui a du potentiel », a de son côté expliqué Bud Gujadhur. « On craignait beaucoup Midgnight Master et Blizzard Of Ozz alors que Maestro’s Salute nous a quelque peu surpris de par sa course extraordinaire. Mais Zhan Hu a été préparé spécialement pour cette épreuve », a poursuivi l’entraîneur.
« Avec Benny sur Valere, 50% de la bataille était gagnée »
L’écurie Foo Kune devait enchaîner dans l’épreuve suivante avec Bright And Blue qui, contrairement à sa dernière sortie, ne fit qu’une bouchée de ses rivaux alors même qu’il affrontait une meilleure opposition. Le jeune fils de Mullins Bay, présenté dans une condition impeccable, a pu surmonter sans peine sa ligne extérieure pour se placer dans le dos des animateurs avant de s’envoler vers une victoire pleine d’autorité. Sur cette forme, Bright And Blue sera un os très dur à croquer à sa prochaine sortie.
La casaque jaune et étoiles mauves signa son triplé avec Valere qui survola la septième épreuve au terme d’un remarquable pillar to post. Confié à Benny Woodworth en raison de l’indisponibilité de Derreck David qui avait chuté sur Bottom Dollar plus tôt dans la journée, ce fils de Var se montra intraitrable aux avant-postes. « Suite à l’indisponibilité de Derreck, on a décidé de le confier à Benny. On connaît tous ses capacités lorsqu’il est devant. Avec lui, 50% de la bataille était gagnée », a déclaré Bud Gujadhur. Au vu de la façon dont il s’est imposé, Valere sera à coup sûr d’un apport considérable à son écurie cette saison.
Seule ombre au tableau est l’incident dont a été victime Bottom Dollar dans l’épreuve phare. « Je suis triste pour lui car il court bien fresh. Je me souviens qu’il avait remporté une course après 11 mois d’absence la saison dernière. On était raisonnablement confiant car il était dans une bonne position. Ce sont les impondérables de l’industrie hippique et on ne peut rien y faire », s’est par ailleurs désolé Bud Gujadhur.