L’écurie Rousset semble la seule formation à pouvoir suivre le rythme infernal imposé par les écuries Foo Kune et Merven en ce moment. Si lors de la journée précédente elle s’était contentée que d’une seule victoire avec Amazing Bolt, samedi dernier elle a fait mieux avec Seeking Angelo et Dee Major. Deux réussites qui lui ont permis de se rapprocher de la barre des 20 victoires, ce qui fut sa moyenne à pareille époque la saison dernière. On notera que c’est en termes de stakes money qu’elle réalise une moins bonne opération.
Sur le papier, le triple champion en titre et son jockey Johnny Geroudis avaient quelques belles cartes à abattre samedi dernier. Si la journée débuta timidement avec Generous Gent et Cheerful News, c’est en apothéose qu’elle prit fin. Il y eut tout d’abord la démonstration de Seeking Angelo dans The Anglo-Mauritius Oxygen Souvenir Trophy. Impressionnant vainqueur à sa dernière sortie, le hongre alezan de 4 ans s’est livré à une nouvelle démonstration samedi dernier et ce, en classe supérieure. Le fils de Western Winter relégua à plus de 6L son plus proche poursuivant dans une démarche qui en dit long sur ses réelles aptitudes. Le voir au départ de la deuxième manche du championnat des 4-ans ne serait guère étonnant.  « We put him up the division. He showed us that his last win was not a fluke. We put him to the test and we are delighted that he rose brilliantly to the situation», a soutenu un Johnny Geroudis visiblement impressionné par le style dans lequel s’est imposé sa monture. « He is definitely a different horse this year. He kept on improving and he has done everything we have asked him so far. I don’t think he will stop here»,s a ajouté le Sud-Africain.
« Seeking Angelo won’t stop here »
Gilbert Rousset fut tout aussi impressionné par la manière dont s’est imposé son poulain samedi dernier. L’entraîneur a voulu en premier lieu avoir une pensée spéciale pour Yashin Emamdee et son collègue Ramapatee Gujadhur suite à la chute du Mauricien sur Cash Lord. « C’est toujours bien triste ce genre d’inciden », s’est-il désolé. « Pour revenir à Seeking Angelo, c’est un cheval qui est sur la montante. La dernière fois, il avait triomphé dans un très joli style. Personnellement, je voulais attendre une semaine supplémentaire avant de le recourir car il fait bien sur sa fraîcheur. Mais il était tellement bien dans sa peau qu’on a finalement décidé de prendre notre chance. Surtout qu’en anlysant le champ, on était arrivé à la conclusion qu’en l’absence de chevaux rapides, on pouvait prendre les devants malgré sa mauvaise ligne. On s’est donc laissé tenter et Seeking Angelo nous a donné amplement raison » s’est félicité l’entraîneur.
La formation qu’il dirige se retrouva in the limelight dans l’épreuve suivante avec le jeune Dee Major qui a confirmé les progrès démontrés à sa dernière sortie. Si sa ligne extérieure constituait une source d’inquiétude pour son entourage, le fils de Captain Al surprit agréablement en bondissant de sa stalle pour prendre sans grandes peines la direction des opérations. Dee Major courut par la suite à son aise avant de mettre dans le rouge ses rivaux. « To be honest, I was very surprised with the way he got out of the gates. In front, he relaxed very well and that helped him to pick up speed to finish the job», a expliqué Johnny Geroudis. « He won a nice race considering he was only at his third start here. I think he should keep on improving and matured into a very good individual. Soul Mate was the horse to beat and we are glad he lived up to the task », a conclu le Sud-Africain.