Revoilà Robbie Burke! Après un retour discret à la compétition une semaine plus tôt pour le compte de son nouvel employeur, l’Irlandais a repris ses bonnes vieilles habitudes samedi dernier en s’octroyant un beau doublé avec Captain Matthew et Soweto Slew. Deux victoires qui portent ses griffes selon Ramapatee Gujadhur qui n’a pas tari d’éloges sur son jockey à l’issue de ses deux victoires. Robbie Burke, que Turf Magazine a rencontré à l’issue de la journée de dimanche, s’est dit globalement satisfait de son week-end, même s’il pense que c’aurait pu être mieux avec une victoire de Lord Al battu, il faut le reconnaître, dans des circonstances discutables. A deux journées de la fin de la saison régulière, il occupe toujours le fauteuil de leader au classement des jockeys et compte bien y rester. « It’s nice to keep the upper hand and I’m grateful to the Gujadhur for having given me the opportunity to stay at the top. With only two meetings left, I hope to bag a few more wins. I’m really looking forward to that », nous a-t-il confié.
Le double jockey champion avait débuté son week-end sur des chapeaux de roues en menant à la victoire Captain Matthew dans l’épreuve d’ouverture de samedi. Ce cheval, qui avait couru en net progrès à sa sortie précédente sous la monte de Nooresh Juglall, confirma tout le bien qu’on pensait de lui en faisant la différence au prix d’un bel effort. « He jumped nicely. I got stuck one-off whilst my intention was to go to the railing as he is a young horse. But upon arriving at the first bend, I was quite happy because from there on, he was travelling very well. I think he is a nice animal in the making and next year he will definitely be a better horse », a déclaré l’Irandais.
« Il a progressé après sa dernière course », a d’entrée de jeu déclaré Ramapatee Gujadhur. « Je pense que c’est Robbie qui a fait la différence. Il n’a pas paniqué, se montrant même très patient. Captain Matthew est un jeune cheval et j’espère qu’il progressera davantage à partir de là », a-t-il poursuivi. En effet, vu le style dans lequel il s’est imposé, Captain Matthew devrait se muer en un bon compétiteur la saison prochaine, surtout avec un brin de maturité.
La victoire de Captain Matthew ne fut qu’un avant-goût d’une journée plutôt prolifique pour la casaque bleu électrique et écharpe rouge qui se signala un peu plus tard avec Soweto Slew qui se fit pas prier pour inscrire sa première victoire au Champ de Mars.  Loin d’être ridicule dans la Coupe d’Or malgré un parcours éprouvant le nez au vent, ce coursier d’origine australienne a démontré ce dont il est capable dans un lot et sur une distance plus à sa convenance. Faisant preuve d’une bonne vitesse initiale, le fils de l’étalon irlandais Ovatorio s’est placé dans le dos du favori Albert Mooney avant de le régler à la régulière dans les derniers mètres. Cette victoire de Soweto Slew n’a pas laissé insensible Ramapatee Gujadhur. « C’est une victoire remportée par Robbie Burke et non par Soweto Slew », a tenu à souligner l’entraîneur. « J’ai beaucoup discuté avec mes deux fils, Gopal et Mukund quant à la participation du cheval. Finalement le comité a tranché (rires). Soweto Slew a couru en très bonne compagnie mais il fallait le faire aujourd’hui avec Albert Mooney qui est très bien sorti des boîtes de départ et qui a eu une course en or. On n’allait pas très bien ces derniers temps mais avec Robbie on a remporté deux courses en deux journées. Je pense que pour nous, la saison est terminée (rires) », a-t-il soutenu.
« On veut aider Robbie à rester au top »
Pour Robbie Burke, ce n’était guère gagné d’avance contre Albert Mooney qui faisait figure d’épouvantail avec son bon numéro de corde. « It was a competitive race even if my horse was down in class.We all know what Albert Mooney is capable of. Mining Prospect proved that he is a strong frontrunner. It was a very big run from him. My horse is a nice animal as well. But I was never confident to be honest. Entering the straight, I gave him some smacks to which he responded well. It’s only when I came within fighting distance of them that I said to myself we can make it. Actually he gave me everything he has to win it. It was a very good win from him. » Avec Soweto Slew, l’écurie Gujadhur remportait sa dixième victoire dans une épreuve phare cette saison.
Ramapatee Gujadhur a tenu a expliqué dans quelles circonstances il a signé l’ex-cravache de l’écurie Foo Kune. « Tout d’abord je dois remercier Paul Foo Kune et Bud pour n’avoir pas objecté à notre demande pour Robbie. Robbie nous a beaucoup aidé pour remporter le championnat la saison dernière. C’est un travail commencé par lui et terminé par Noël Callow. Il a remporté 41 courses pour Paul Foo Kune et je pense que s’il était encore là-bas, il aurait été champion. On essaye donc de lui rendre l’ascenseur et de l’aider à maintenir ce cap. On est content de lui donner ce coup de main et on croise les doigts pour lui. »