Darryl Holland ne pouvait rêver d’un meilleur départ. Après avoir débuté victorieusement son association avec l’écurie Gujadhur avec Beautiful Bhutan une semaine auparavant, le cavalier britannique a apporté sa pierre à l’édifice en signant deux des trois victoires de son établissement pour le compte du 23e acte.
L’écurie Gujadhur s’attendait à une belle moisson pour la journée de samedi, comme en témoignent les propos de Ramapatee Gujadhur. « Je suis très content de remporter un triplé car ce n’est pas facile de nos jours. Comme j’avais dit à mes amis, ces trois chevaux étaient nos meilleures chances sur papier pour ce week-end. On ne peut donc pas se plaindre, ni demander mieux. ». Sunil Bussunt se chargea donc de mettre l’écurie Gujadhur sur orbite avec Brandewyn dans l’épreuve d’ouverture. Malchanceux à sa sortie précédente, le fils de Tiger Ridge a cette fois été exact au rendez-vous pour décrocher la première victoire de sa carrière. Son cavalier affichait d’ailleurs la satisfaction après l’épreuve. « Brandewyn est assez paresseux et il faut tout le temps le monter à fond pendant les entraînements. Je pense qu’il aurait pu l’emporter si j’avais attaqué plus tôt la dernière fois. J’avais quelques doutes par rapport aux 1650m mais il y avait un bon pas dans la course et il a bien switch. »
Muni pour la première fois d’un tongue-tie, Kremlin Captain doubla la mise pour son établissement dans l’épreuve suivante sous la conduite de Darryl Holland. Ce dernier ne manqua pas de souligner la liberté dont il dispose en course pour mener ses chevaux à bon port. « Mr Gujadhur does not tie me down to instructions. He gives me guidelines but I’m on my own as soon as the stalls are open. The horses have been training terrific and it’s a testament to the trainer as the stable is doing really well. » Quant à Ramapatee Gujadhur, il est d’avis que son coursier s’est montré quelque peu green mais qu’il est promis à un bel avenir.
Urbi Et Orbi s’assura du triplé pour son écurie en matant Bright And Blue dans Le Events Plus Trophy. Une victoire qui doit beaucoup au jockeyship de Darryl Holland qui a attendu le bon moment pour placer son attaque. « I waited on the turn beacause I knew Bright And Blue would have to come around me. He was closing the gap at the end but he probably lost out on the turn. My horse stuck his head out really well and I was delighted for him. He’s a very gamely horse, » devait se féliciter The Dazzler.