On serait tenté de dire que la nouvelle écurie Hurlywood veut frapper fort d’entrée. Randhir Pertaub déclare sans ambages que son établissement a des visées sur la première épreuve classique de la saison, la Duchesse où elle devrait être représentée par deux partants. Si le nouvel entraîneur peut placer la barre si haut, c’est qu’il est sûr de lui. Attendons voir.
Randhir Pertaub, quand il fit ses premiers pas au Champ de Mars, était surtout lié à l’écurie Perdrau. Il devait par la suite rejoindre les rangs de l’établissement Maingard quand cette dernière vit le jour au cours de la saison 2008. Il fut nommé assistant Stable Manager en 2012 avant d’assumer les fonctions d’assistant entraîneur pendant la dernière saison, la même année qui le vit prendre ses distances de Ricky Maingard.
Randhir Pertaub possède une licence d’entraîneur émise par le Mauritius Turf Club fin 2013 et il n’a pas tardé à procéder à ses premières acquisitions. Entre-temps, ses amis, Vicky Veeramootoo et Nitin Goburdhun, devaient lui emboîter le pas au sein de son établissement.
On remarquera d’entrée qu’on n’a pas lésiné sur les moyens, si on se base sur le Rating, pour acquérir des chevaux de valeur. Terminator, l’un des partants probables de la Duchesse en a 72 comme valeur alors que François Bernardus en a 71. On notera aussi la présence d’une jument avec 69 comme valeur. Et là, il faut souligner que cela fait bien longtemps qu’on n’a pas vu un élement de la gent féminine aussi bien placé à l’échelle des valeurs à Maurice.
«Vous n’êtes pas sans savoir que les propriétaires de l’écurie veulent être représentés dans les grandes épreuves. C’est la raison pour laquelle nous avons procédé à des acquisitions de chevaux de valeur. Mon ami Vicky Veeramootoo a remporté toutes les classiques sauf la Duchesse. On espère pouvoir décrocher ce trophée dès cette année si tout se passe bien», a déclaré Randhir Pertaub.
Enter Candice Dawson
En parlant de la gent féminine, voilà que Randhir Pertaub a fait appel à l’expertise sud-africaine pour l’aider dans sa tâche. La personne choisie est Candice Dawson qui avait été l’assistante de l’entraîneur Kumaran Naidoo dans un passé récent et qui s’occupait des chevaux à Randjesfontein. Elle était considérée comme étant très bonne dans ce domaine.
«La décision d’engager Candice Dawson comme stable supervisor faisait partie de nos plans. C’est quelqu’un qui connaît bien le métier. Comme je ne peux être présent dans quatre ou cinq endroits à la fois (Port-Louis, Floréal, Mon Choisy, Domaine Les Pailles et le centre de quarantaine), on a fait appel à ses services.  Nous avons formulé une demande au MTC et aux autorités gouvernementales et notre requête a été acceptée. Si tout se passe comme on l’espère, elle pourrait même devenir mon assistante dans un futur proche », a ajouté l’entraîneur.