Après Master Mascus la semaine dernière, l’écurie Hurlywood et son jockey Benedict Woodworth ont remis ça, samedi dernier, avec Ridge Too Far qui a fait sienne The Cyrille de Labauve d’Arifat Cup. Ce coursier, dont les performances sont en dents de scie depuis qu’il est chez nous, a profité de sa fraîcheur pour renouer avec le succès sur notre turf deux ans après sa première réussite.
Ce qu’il faut savoir à propos de Ridge Too Far, c’est qu’il n’est pas un sujet sain pour avoir saigné en pas moins de deux occasions cette saison. Ce qui explique pourquoi ses courses sont espacées. D’ailleurs, on ne l’avait plus revu depuis la 11e journée lorsqu’il saigna à l’issue d’une courageuse performance derrière Donnie Brasco et Lucky Valentine. Son entourage devait lui donner tout le temps voulu pour récupérer et ceux qui suivent régulièrement le training tant à Port-Louis qu’à Floréal ont sans doute remarqué que le cheval était sur une pente ascendante. Et samedi, il n’a fait que confirmer cela, profitant de sa fraîcheur pour causer une petite surprise dans la cinquième épreuve. « Dès le départ on avait dit que nous sommes un petit établissement, mais ô combien soudé. Il y a un ensemble extraordinaire. Je suis très content pour Benny qui après avoir remporté sa première victoire sous nos couleurs samedi dernier, n’a pas mis longtemps pour remporter sa deuxième », a déclaré à chaud Randhir Pertaub. « Comme je l’ai dit, je fais confiance à Benny à cent pour cent et il me fait confiance également. On travaille en équipe et j’espère que notre association sera davantage fructueuse », a poursuivi l’entraîneur qui a tenu à démentir les rumeurs qui faisaient croire que certains propriétaires de son écurie étaient sur le point de prendre leur distance.
Avec 9 victoires au compteur pour des gains avoisinant les Rs 3M, Randhir Pertaub reste optimiste pour la suite de la compétition et espère épingler au moins une course de prestige d’ici à la fin de la saison. « On a eu notre licence assez tard sans compter que les chevaux ont pris plus de temps que prévu pour s’acclimater aux conditions locales. Il y a des courses intéressantes qui nous attendent, à l’instar du Supertote Golden Trophy et du Maiden. On espère en remporter une pour faire plaisir aux propriétaires », a-t-il déclaré.