Remporter une course dès la première journée est un signe que le travail effectué durant la trêve a porté ses fruits. Quoi de plus encourageant quand il s’agit d’une écurie qui est à ses premiers pas dans la compétition? Certes, Jean-Michel Henry n’est pas un nouveau venu dans le giron mais toujours est-il que c’est lui qui tient les rênes maintenant. Toutefois, la victoire de Maestro’s Salute n’est pas une surprise en soi et l’entraîneur a tenu à souligner la bonne monte de Kevin Ghunowa qui a fait montre d’une certaine maturité.
Faire confiance à un jockey qui n’avait en tout et pour tout remporté qu’une seule course au Champ de Mars, et ce, depuis 2008, démontre toute l’estime que l’entraîneur a pour son jockey.
«  Kevin Ghunowa est quelqu’un qui a la tête bien sur les épaules. Il a eu la chance de monter à l’étranger, plus particulièrement en Grande-Bretagne. Je ne dirai pas qu’il est un jockey de la trempe de Noel Callow mais qu’il est un petit jockey qui devrait bien se défendre et sur lequel on pourra compter à l’avenir. J’ai aussi remarqué que c’est quelqu’un qui monte sans pression et sait aussi mettre en pratique tout ce qu’on lui dit. Il est bien détendu en course et cela devrait l’aider à mieux monter. Ce peut être encore trop tôt dans la saison mais il m’a donné entière satisfaction. Maestro’s Salute était dans une belle forme. Tous ceux présents dans le rond des présentations vous diront qu’il était dans un bel état. Cependant, à mi-ligne droite je le voyais battu mais Kevin Ghunowa a su le redresser et le remettre sur le bon pied pour donner un autre coup de reins dans les derniers mètres. Oui, c’est une victoire qui fait énormément plaisir. J’avais dit que plus tôt viendrait la première victoire, mieux ça sera. Nous n’avons pas de grosses ambitions à l’écurie mais j’espère ne pas décevoir ceux qui m’ont fait confiance », a tenu à souligner Jean-Michel Henry.
Sur les quatres entrées de la première journée, Jean-Michel Henry s’en est sorti avec une victoire et un accessit qui est à mettre au crédit d’Appeal Board dans la première course.
« Appeal Board a réalisé une encourageante entrée en matière pour un cheval qui n’est plus de la première jeunesse. Il a terminé à une bonne quatrième place après avoir eu à faire l’extérieur durant tout le parcours. Cela est de bon augure pour la suite de la compétition. »
Quant à Mobschief qui avait gagné d’entrée fin 2013 quand il avait été acquis par l’écurie Gujadhur, notre invité trouve, lui, que le cheval peut invoquer des circonstances atténuantes.
« Il a été pris de vitesse sur 1365m et il préfère, selon moi, un parcours rallongé. Il n’est aussi pas exclu de penser que la piste n’était pas à son avantage. Il mérite d’être revu et qu’on lui accorde une autre chance. »
Legion Of Honour, engagé sur le kilomètre face à Ryder Cup, ne fit pas mieux vu qu’il termina dans les derniers rangs. Cependant, cette performance quelconque n’a pas semblé inquiéter son entraîneur.
« Le principal est qu’il soit retourné à l’écurie sans problème. Cette course ne lui a pas été néfaste et c’est intéressant pour l’avenir. Je tiens à souligner qu’il trouve la compétition trop dure quand il est confronté à des chevaux de plus de 36 en valeur. Quand il trouvera chaussure à son pied, il devrait mieux tenir sa partie. »
Après avoir ouvert son compteur pour 2014, la question que l’on se pose maintenant est quand surviendra la deuxième victoire.
« Il ne faut pas trop se précipiter. Je suis conscient que la compétition est dure et qu’on ne peut pas remporter des courses chaque semaine. Nous possédons quelques bonnes nouvelles unités et elles devraient nous aider à atteindre notre objectif de 10-15 victoires pour une première saison. »