Avec seulement 5 victoires au compteur après 40 journées, le bilan de l’écurie Mahess Ramdin est loin d’être positif. Malgré ces résultats, Shailesh Ramdin est serein pour ce qui est de l’avenir de son écurie, car avec 15 nouveaux, il dispose déjà d’un effectif plus compétitif pour démarrer la prochaine saison.
Quelque part, l’état-major ne s’attendait pas à des exploits vu l’effectif restreint et peu compétitif dont il disposait pour démarrer son année. Le départ de plusieurs chevaux chez l’écurie Jean Michel Henry a été la principale cause de ce bouleversement. Du reste, ce n’est que lors de la sixième journée que Shailesh Ramdin a aligné ses premiers partants. Au cours de la saison, Darcy’s Arcy, Cult Status ou encore Pole Of Cold ont été mis à la retraite. D’autres événements ont également secoué cet établissement qui a même failli mettre la clef sous le paillasson. Mais grâce au soutien financier de ses membres et l’aide de son frère Shekar et d’un proche propriétaire Vishal Ramanah dans le choix des nouvelles unités, l’entraîneur a graduellement reconstruit son yard. Certains nouveaux ont pris pas mal de temps pour s’acclimater, alors que d’autres ont été confrontés à des ennuis de santé à l’instar de Everlast ou Hallowed, les mieux placés à l’échelle des valeurs.
Ce n’est qu’au mois d’août avec la première victoire de Surprising Dream, avec en selle son jockey fétiche Rye Joorawon, que la saison démarra pour cet établissement. Al Romanov ramena deux autres victoires avant que Judge The Stride et King’s Soldier ne s’imposent plus récemment. Parmi les autres nouveaux, Western Jet, Kruger Millions et Dream In Combat ont montré le bout du nez, mais il leur a manqué un petit « plus » pour s’offrir leurs premiers lauriers.
Shailesh Ramdin a récemment accueilli Papa Joe et Bataan qui s’entraînent déjà en vue de la saison prochaine. Pour cet entraîneur, la saison 2014 aura servi de tremplin pour la prochaine Avec un effectif actuel composé de 80% de nouveaux, il compte passer à 25 unités afin de rehausser son niveau et obtenir une plus grosse part du gâteau.