Avoir sous sa charge un cheval de la trempe de Casey’s War est quelque chose d’exceptionnel. En 16 sorties, il compte pas moins de huit victoires au Champ de Mars. N’importe quel entraîneur ou propriétaire n’aurait pu rêver à mieux. C’était la grande joie au sein de l’écurie Maingard samedi dernier.
Ricky Maingard trouve que Casey’s War a pleinement profité de la différence de poids de 6 kg qui existait avec Green Keeper pour faire la différence.
«Le cheval était à son niveau. Il y avait une différence de 6 kg cette fois —  il y en aura moins la prochaine fois — et il a su en tirer profit. Ce petit cheval est une merveille. Cette victoire, il l’a bien méritée. Il y a eu deux incidents dans le parcours mais il a heureusement pu mettre sa tête devant son adversaire. Oui, c’est toujours bien de débuter par une victoire, surtout dans une épreuve principale. Souhaitons que cela dure.»
Gaëtan Faucon a, lui aussi, pleinement savouré ce succès, surtout que c’est avec ce cheval qu’il avait fêté son retour à la compétition après sa malencontreuse chute l’année dernière.
« On a bien commencé la saison. Le cheval était «fit». Comme vous le savez certainement c’est un très bon cheval. Du moins, il n’a jamais déçu jusqu’au présent. C’est tout à son honneur.  En ce qui concerne la course, ce n’était pas gagné d’avance. On a eu droit à une belle lutte face aux chevaux de l’écurie Rousset.  On est content d’avoir gagné avec l’avantage de 6 kg. Il faut dire que le dénouement de la course aurait pu être moins glorieux pour nous. En effet, la selle de Chief Mambo s’était déplacé et ça aurait pu me coûter la course si jamais son jockey avait chuté. Heureusement que rien de tel n’est arrivé », a soutenu le Français.  
L’écurie Maingard s’attendait aussi à voir Flightofthephoenix réaliser une belle performance. Mais ce fut la déception à l’issue de l’épreuve du kilomètre.
« Oui, on a été déçu. C’est un cheval difficile. Il possède un tempérament délicat et le départ a dû être retardé vu que Wieland avait endommagé la porte de sa stalle. On pensait avoir pu remédier à la situation mais c’est quand vous vous attendez le moins que le pire peut se produire. Flithofthephoenix a commencé à lancer des ruades et il suait abondamment. Il avait déjà perdu ses moyens avant la course et n’a pas bien réagi au départ. Il n’a aussi pas terminé comme on s’y attendait, sûrement parce qu’il a tiré dans le parcours. Cela dit, le gagnant l’emporte facilement », a trouvé Ricky Maingard.
La petite piste doit être refournie en sable
Gaëtan Faucon, lui, a aussi mis l’accent sur le fait que sa monture avait beaucoup sué avant la course et qu’il n’était plus dans les mêmes dispositions.
La course de Inside Out a été trouvée comme moyenne vu que le cheval n’avait pas suffisamment de travail. L’espoir est que cette course lui fasse du bien.
Ricky Maingard a tenu à souligner que tous ses chevaux qui étaient restés à Port-Louis ont été contraints de rester dans leur box pendant au moins 15 jours.
« Fraser, de même que Pilot, avaient besoin d’une mise en jambes. Si vous regardez leur course de plus près, vous conviendrez qu’ils n’ont pas aussi mal couru que cela. Ils étaient bien placés et n’ont faibli que dans la ligne droite. Je suis d’avis qu’ils sont plusieurs chevaux à avoir souffert d’un manque de travail et il ne faut pas oublier qu’on n’est qu’à la première journée.»
Ricky Maingard a aussi profité de l’occasion pour parler de la petite piste du Champ de Mars qui, selon lui, a perdu sa consistance en sable et cette perte a été remplacée par du rock sand.
« La petite piste est bonne mais n’est pas dans le même état d’avant les grosses pluies. Il faut remettre le sable car le rock sand a tendance à rendre la piste plus dure. »