L’association Robbie Burke-Ricky Maingard  n’a pas mis longtemps à se mettre en évidence. Même s’il a dû attendre la dernière épreuve de la journée pour passer le but en vaiqueur, le triple jockey champion s’est dit très heureux de débuter la saison sur une bonne note.
Sur le papier, l’Irlandais avait quelques belles cartes à abattre en cette journée inaugurale. Attendu sur Leo’s Rush qui fut installé favori de la quatrième épreuve, c’est sur Tube Wave qu’il a brillé. Ce coursier, dont la belle forme n’était pas passée inaperçue à l’entraînement, a profité des malheurs du favori Ambassador Rex pour suivre tranquillement au coeur du peloton avant de faire preuve d’un joli coup de reins, ralliant le but avec une certain assurance. « Actually he was quite sluggish out of the gates. I had to wake him up a little on the first 150 metres. I found myself in a reasonably nice position on the railing. I would have preferred to be a little bit closer but I never left my position. It opened up quite nicely around the bend and in the home straight he quickened brilliantly to win it », a déclaré un Robbie Burke très décontracté à sa sortie de la jockey’s room samedi. Selon lui Tube Wave est un cheval qui se plaît quand il se retrouve sur les barres. « According to me, the horse gets a little bit confident when he is on the railing. The Champ de Mars is a very tight track and for horses like him, it is very helpful ».
Le tandem Robbie Burke-Ricky Maingard avait débuté sa journée par une note très positive avec la belle performance de l’inédit Straight Jab qui, pour la toute première course de carrière, n’a pas laissé insensible. « He is well named. We have a lot of fun in the morning. He is a young animal and it was the first ever run of his life. From what he showed today, he definitely looks promising ». En effet, longtemps aperçu dans les derniers rangs, Straight Jab a réalisé une fin de course digne d’un bon cheval non sans avoir donné du fil à retordre à son cavalier dans la descente.
« Leo’s Rush was never comfortable »
En revanche Leo’s Rush n’a pu justifier sa cote de favori, incapable de faire sentir sa présence dans la quatrième épreuve. A l’arrivée, c’est une modeste septième place qu’il occupa à 4,65L de Glory Boy. Une course que Robbie Burke conseille aux turfistes d’ignorer. « He actually never gave me any sort of race at all. I was always looking for position on him. Down the road I had to use my stick to get him focused. I think there was something amiss with him as he was never comfortable ».
De Casey’s War, la cravache irlandaise dira qu’il a couru une bonne course, compte tenu des circonstances. « In spite of his bad draw, I managed to get him in a reasonable position. You must figure out that he has been a great performer throughout his career here and he is now competing at the highest level. Hopefully we can snatch a race with him if he is well drawn ».
La performance de Wonderlaine, quatrième à 1,05L de Captain Tempest, a également  ply à l’ex-jockey des écuries Maigrot, Gujadhur et Foo Kune. « It was pretty much the same race as with Tube Wave except that they went a little bit slow here. He closed down home very strongly. I’m very happy with his run. I think we’ll have a lot of fun with him this season ».