Laser Bolt et Ricky Maingard ont écrit une belle page de l’histoire des courses mauriciennes, dimanche dernier, à l’issue de la dernière course. Si le gris est devenu le premier cheval à remporter la première dixième course jamais organisée au Champ de Mars, il a aussi offert à son entraîneur sa 200e victoire à Maurice. Ricky Maingard, faut-il le rappeler, a commencé à exercer chez nous en 2007 et a remporté toutes les classiques de notre calendrier hippique, dont la dernière en date est la Coupe d’Or avec Tales Of Bravery en octobre 2013. Dimanche dernier, on l’attendait dans la grande course avec ce même coursier mais c’est avec Laser Bolt qu’il s’est fait remarquer. « On pensait qu’il lui manquait un peu de travail pour cette course. Mais je dois dire que Robbie avait bien aimé son travail de mardi matin. Le train de la course lui a bien convenu. Il aime bien des courses lancées car il a une grande action. Je pense que le jockey a pris la bonne décision de partir en épaisseur à la rue du Gouvernement au lieu d’attendre. Le cheval s’est bien exprimé par la suite. Heureusement que le but est arrivé à temps pour nous », a déclaré à chaud Ricky Maingard, visiblement satisfait de la performance de son coursier.
Robbie Burke, qu’on a rencontré à l’issue de la journée, pouvait à peine caché sa déception en dépit d’avoir terminé la journée sur une belle note. Et pour cause! Il n’arrive toujours pas à s’imposer avec Tales Of Bravery. Même s’il est conscient que la mauvaise performance du crack est due à une blessure subie pendant la course, le déroulement de l’épreuve elle-même lui a laissé un goût amer. « They didn’t go as quick as we thought and it didn’t suit my horse who never relaxed », a-t-il déploré.  Pour lui, Tales Of Bravery et Elusive Love étaient ses meilleures chances de la journée. « I actually thought I would win on Elusive Love. Torotino came from nowhere to top me. It’s just one of those days when nothing gets your way », a-t-il soutenu.
Pour revenir à la blessure de Tales Of Bravery, aujourd’hui âgé de 8 ans, il se pourrait que la suite de sa carrière soit compromise car un premier examen du cheval n’incite pas à l’optimisme. Ceci n’a pas empêché Ricky Maingard de saluer, en toute sportivité, la victoire de Man To Man dans le Ruban Bleu. « C’est une victoire qui me fait énormément Plaisir. Je connais Kiki depuis de longues années. J’avais dit à sa femme avant la course que si jamais je ne pouvais gagner, j’espère de tout coeur que ce soit Man To Man qui gagne. Chapeau à toute l’équipe qui a préparé le cheval».