Après deux journées «sans», l’écurie Maingard a retouvé le box des vainqueurs avec le triomphe de Leo’s Rush au cours de la cinquième journée. Au cours d’une saison 2014 placée sous le signe du renouveau, le tandem Maingard-Burke avance à son rythme et compte déjà trois victoires à son actif.
L’écurie Maingard poursuit petit à petit sa reconstruction suite au départ d’une quinzaine d’unités durant la trêve. Si l’établissement n’est pas appelée à jouer les premiers rôles cette saison, il entend bien tirer son épingle du jeu en puisant le meilleur de son effectif. Le triomphe de Leo’s Rush vient ainsi étoffer le palmarès de son écurie après les succès de Tube Wave et Count Emmanuale, victorieux lors des deux premières journées de compétition. Le hongre bai du yard de Ricky Maingard disposait en effet d’une chance de premier ordre dans The Lindt Swiss Classic Cup et il avait du reste été installé comme favori de l’épreuve. Partie de son deuxième couloir, la monture de Burke eut une course tranquille sur les barres avant de déboîter dans la dernière courbe pour doubler Salute The Saint. Elle ne put cependant remonter Lion’s Print qui toucha le but en premier avec une avance de plus de six longueurs. Le gagnant fut par la suite déclaré non partant après enquête des commissaires de courses, ayant bénéficié d’un avantageous start par rapport à ses adversaires. Leo’s Rush s’imposera finalement sur tapis vert mais son jockey n’a pas voulu commenter la rétrogadation de Lion’s Print, insistant plutôt sur la progression de son coursier depuis sa première sortie quand il avait terminé à plus de quatre longueurs de Glory Boy.
« Straight Jab was disappointing»
La moisson aurait pu être encore meilleure si Straight Jab n’était pas tombé sur plus fort que lui dans la deuxième épreuve. Le jeune élève de Ricky Maingard prit la quatrième place à plus d’une longueur et demie du gagnant. Son jockey ne nous cachera pas sa déception car il s’attendait à mieux de sa part. «Straight Jab was disappointing today. Overall he had a nice run, I got him settled at the back straight. However, he didn’t get across the road with me and he struggled to pick up the front horse. He was pulling a litte bit early on too.» Acapella est à créditer d’une bonne course de reprise et sa vivacité a quelque peu surpris son cavalier qui pense qu’il a sans doute payer sa débauche d’énergie initiale. «Acapella had a good run and he surprised me with his speed. He jumped out of the gates quickly and got in a nice position off the railing. But he struggled at the bottom turn, he was probably a bit short from going out so quick and he was leaning out. He ran a nice race but I think that the 1000 metres were a bit short for him.»
Auteur d’une bonne course de rentrée, Wonderlaine courut en progrès, terminant cette fois-ci à la deuxième marche du podium derrière l’intouchable Polar Royale. Le jockey irlandais saluera cette performance, concédant toutefois qu’il n’y avait pas grand-chose à faire face à la supériorité du pensionnaire de l’écurie Rousset. Piquet en était aussi à sa deuxième tentative de la saison après une reprise anonyme. Doté d’une bonne pointe de vitesse initiale, il n’a pu mener les débats cette fois-ci et prit une modeste sixième place à l’arrivée. Son mauvais tirage au départn’a d’ailleurs pas arrangé les choses non plus. «We were hoping for a better draw from Piquet. He got a bit fussy when he is usually quick out of the stalls. It was a tough contest though with other front runners but he had a good run. The outcome would probably have been different if things had gone his way today.»
Robbie Burke dressera ainsi un bilan assez positif de la journée pour son écurie. Aussi, elle compte beaucoup sur l’apport des nouvelles unités pour être plus compétitive lors de la deuxième partie de la saison. «We didn’t have a bad day overall today. Some of our horses could have done better but we are certainly looking forward to the next meetings. The new horses look promising, so we should be doing well.»