Robbie Burke tourne à une moyenne d’un gagnant par journée. Du moins en ce début de saison 2014. L’Irlandais qui tente le pari d’une quatrième Cravache d’Or au Champ de Mars du côté de Maingard — après 2010 avec Maigrot, 2011 chez Gujadhur et 2013 dans le camp de Foo Kune — a triomphé lors de la deuxième journée avec le gros favori Count Emmanuale, une semaine après avoir frappé avec Tube Wave dans le meeting inaugural une semaine plus tôt.
« Count Emmanuale was a string favourite. Dans ses quatre courses au Champ de Mars la saison passée, il n’avait couru q’une seule fois non placé. C’est un jeune sujet de 4-ans qui a encore progressé durant l’intersaison. On lui a mis des oeillères pour qu’il soit plus concentré dans sa tâche. Même s’il m’a désarçonné avant le départ, il était relaxed en deuxième position derrière Keep Walking  qui avait insisté pour prendre les commandes. He was really travelling comfortably and he kicked superbly on the turn. Sur ce qu’il a produit, there are more to come with Count Emmanuale », a souligné Robbie Burke.
Habitué à une full card, Robbie Burke n’avait fait que quatre apparitions en courses samedi dernier. Après Count Emmanuale, il signa un placé avec Skywalk Luke dans la course n°7.  « Skywalk Luke avait été desservi par une mauvaise huitième ligne. Il n’a pas été cependant ridicule dans la course », rappelle l’irlandais. Concernant Days Of Yore, seulement sixième dans le 1400m de C6/7, Burke souligne que son coursier « avait anticipé le départ. Il frôla les rails à un mauvais moment. With a big mass (60 kg), he tried his best and concluded a little more than 3 lengths to the winner ».
Training le matin même des courses
Grand Baie, nouvelle acquisition de Maingard, avait causé une effervescence au niveau du betting vendredi avec une cote qui est passée de 2 500 à Rs 750 avant de clore à Rs 1 600. A l’heure de vérité, ce hongre bai de 3-ans qui n’avait couru que trois fois durant sa jeune carrière sud-africaine, termina septième à 4,90L du gagnant Power Dive. « He’s a big animal and he’s still a baby. Il a besoin d’apprendre les rudiments de la compétition. He needs to learn of what he is doing…», déclare son jockey connu pour être un horseman confirmé.
A 44 ans, « Robbie » pour les intimes, fort de ses trois titres de jockey champion et de vice champion en quatre années d’exercice sur notre hippodrome, est passé à l’orée de cette saison 2014 à une quatrième écurie après Maigrot, Gujadhur et Foo Kune. Mais ses ambitions sont intactes. « C’est sûr que chez Maingard c’est un gros challenge avec un établissement en reconstruction. On a un yard de 28 chevaux et on voudra dépasser la trentaine d’unités. On a de nombreuses nouvelles acquisitions de qualité, mais elles ont besoin d’un temps d’adaptation. Chez Maigrot, on tournait autour de 34/35 chevaux et je m’étais offert d’entrée une Cravache d’Or. Donc, pourquoi ne pas le refaire sous mes nouvelles couleurs ».
Lui qui est très apprécié par Ricky Maingard pour son professionnalisme, allant jusqu’à entraîner ses chevaux à Mon Choisy le matin même des courses, se dit heureux d’être au service de son employeur. « Le centre d’entraînement de M. Maingard se situe à 5 minutes de marche de chez moi. Donc, passer une heure à entraîner les chevaux le matin d’une journée de courses n’est pas une sinécure pour moi. D’autant qu’il me permet de soigner ma condition physique. N’oubliez pas que de décembre 2013 à début mars 2014, je n’ai  pas monté en courses à Kildare Town en Irlande. Entre 8 h et midi, j’entraînais quelques chevaux. Puis, je me transformais en chauffeur pour récupérer mes enfants de l’école (rires)…».