Plus de sept longueurs les séparaient lors de la dixième journée. Nettement battu par Shahruhk ce jour-là, Summer Sanctuary avait à coeur de remettre les pendules à l’heure et l’alezan de Ricky Maingard s’est racheté de bien belle manière en s’adjugeant The Anglo-Mauritius Oxygen Souvenir Plate 2014, au nez et à la barbe du pensionnaire de l’écurie Hurlywood. Il permet ainsi à son établissement de porter son total à quatorze réalisations pour le présent exercice.
Summer Sanctuary n’avait été que l’ombre de lui-même le 31 mai dernier. Impressionant vainqueur à sa sortie précédente, il n’avait pu justifier sa cote de grandissime favori, échouant très loin du vainqueur. Il n’avait jamais été dans le coup, au grand dam de son entourage qui ne pouvait expliquer cette contre-performance. Aligné pour la première fois sur 1600m à Maurice, l’alezan s’est rappelé aux bons souvenirs de ses partisans en sortant un joli coup de reins pour venir régler tous ses adversaires. Son cavalier ne tarissait pas d’éloges à son propos à l’issue de sa course. « It was a brilliant run. Summer Sanctuary was back to his dazzling form when he first won here. The public, the stable and myself were completely shocked by his run the last time. He went around comfortably today. He looked lovely over the 1600m. I was a little bit worried going up the hill twice though. It’s always a question mark for these horses around here. After running so badly the last day, we always had to be mindful of how he would handle this race today. It’s great to see him back to what he can do. »
Invité à s’exprimer sur la mauvaise prestation de sa monture à sa précédente sortie, Robbie Burke nous dira que c’est un tout autre cheval qu’il avait piloté ce jour-là. « Last time, I was already beaten at the 600m. He was not turning in and I was beaten everywhere the last time out. He never gave me any sort of feeling. Sometimes horses come off the bit but they are striding forward underneath you. They even get you to the line, they are going home. As soon as he got off the bit with me the last day, I was fighting with him to keep him going, » précisera l’Irlandais. La triple cravache d’or nous confiera aussi que Summer Sanctuary lui a laissé une très bonne inpression et qu’il devrait tenir la distance sur un parcours plus rallongé.   « The bigger plus today is that he stood the 1600m. I don’t know what will be Ricky’s decision but we could be tempted to see more of him on the 1850m. I don’t see why he could not stand the distance because he settled really well today. Anyway, we’ll have a look at him and decide. »
Ricky Maingard pensait justement que son poulain était un peu juste pour les 1600 mètres mais pourrait revoir sa position après les observations du jockey irlandais. « On avait un léger doute pour la distance. C’est pour cela qu’on a décidé de ne pas se bagarrer avec lui au départ et de lui donner toutes ses chances, sachant qu’il a une bonne pointe d’accélération finale. Je pense que sa meilleure distance est le 1500m en ce moment. Il fait une course normale aujourd’hui. Même s’il avait été battu la dernière fois, il avait fait de son mieux. Il a eu des pépins au départ, il a été un peu gêné au bas de la descente et il n’a certainement pas pu terminer comme il l’a fait aujord’hui. Quand Robbie lui demande un effort à 300 mètres du but, il réagit contrairement à la dernière fois. Un vrai mystère! »
Solar Captain sera certainement un autre motif de satisfaction pour l’écurie Maingard. Le fils de Captain Al avait saigné en course lors de sa dernière tentative. Parti se refaire une santé, il a été l’auteur d’une bonne course de reprise, accrochant le dernier accessit de son épreuve. Parceval a encore terminé à plus de cinq longueurs du vainqueur et aura sans doute besoin de plus de temps pour cerner notre hippodrome. Quant à Leo’s Rush, il revenait sur les 1600m qui sont beaucoup plus à sa convenance. Avec sa ligne extérieure, il fut contraint d’évoluer en arrière-garde et fut l’auteur d’une course anonyme.