Mine de rien, le duo Maingard-Burke a enregistré son onzième succès en autant de journées avec le triomphe de Grand Baie dans The Full Charge Cup. À une semaine de la deuxième classique de la saison 2014, l’écurie Maingard peut déjà s’enorgueillir d’avoir amélioré son score par rapport à la saison dernière où elle ne comptait que quatre victoires à ce même stade de la compétition.
« La carte est très compétitive. C’est le genre de journées où on se dit que si l’on gagne une course ce sera pas mal, si on en gagne deux ce sera extraordinaire. On peut ne rien gagner et quand même être satisfait à la fin de journée car les chevaux ont fait une bonne performance et ont été battus par de meilleurs chevaux. Les nôtres sont en pleine forme en ce moment, il faut en profiter. » Les réactions à chaud de Ricky Maingard suite à la victoire de Grand Baie résument parfaitement l’état d’esprit des différents entraîneurs par rapport à la rude compétition cette année. Chaque victoire vaut son pesant d’or et force est de constater que l’établissement Maingard est parvenu à tirer son épingle du jeu jusqu’ici en ramenant onze vainqueurs lors des onze journées de compétition.
Grand Baie n’avait pas été ridicule lors de ses deux premières tentatives au Champ de Mars. Il avait d’ailleurs montré des signes évidents de progrès à sa dernière apparition quand il avait terminé à moins de trois longueurs de Young Royal. Aligné cette fois dans une valeur légèrement supérieure, ce fils de Mullins Bay a profité de ses belles dispositions au training pour ouvrir son compteur. « Grand Baie showed improvement on his second run. He got back in the field but the distance was probably a bit short for him that day. I had some problems at the gates last time but he ran a very decent race with a wide barrier today. He’s a young horse, so hopefully he’ll progress. He’s a good battler. Today, I got stuck into him but I knew I was going to stay to the line as the leaders in front just stopped. Once I got to within half a length of them, I knew this race was mine. I got a little fright from Casey De Roche who was coming up on the inside. It was a tough contest. Fortunately, we were happy to be in front in the end. »
Après avoir suivi en queue de peloton, l’élève de Ricky Maingard termina la course en bolide pour venir régler Casey De Roche et Amaphupho dans l’ultime foulée. L’entraîneur avouera par la suite sur les ondes qu’il n’y croyait pas vraiment. « Je pensais qu’on avait perdu car j’avais vu gagner l’autre cheval. Je suis très heureux de m’être trompé sur ce coup-là (rires). C’est un cheval qu’on a acheté très jeune. Comme tous les produits de son étalon, je pense qu’il va prendre son temps mais il sera un meilleur cheval à quatre ans. Je pense que Robbie a eu à vraiment bosser dur pour gagner cette course. Il ne se sentait pas bien cette semaine. Je suis sûr qu’il a dû puiser beaucoup de son énergie, j’espère qu’il va pouvoir récupérer. »
« Captains Bounty ran a cracker today »
Robbie Burke affichera aussi la satisfaction quant à la performance de Chinese Gold, engagé dans The Serge Henry Cup. Selon l’Irlandais, sa monture a bénéficié d’un parcours de rêve à la corde mais n’a rien pu faire face à Unbridled Joy qui n’a pas été inquiété en tête. « Chinese Gold ran a top race, I’m delighted with his run. He jumped nicely from the first barrier, over-raced a little bit but the winner got it very easy in the front. Unbridled Joy is a good horse when he gets his way in front. We had a good run but you will never get past the winner when he’s going away like that. »
Captains Bounty a effectué des débuts prometteurs et devrait mieux faire au cours de ses prochaines sorties. « Captains Bounty ran a cracker today. We told the Stewards that the plan was to get him into the stalls, to enjoy the day and sharpen him behind the field. I got behind and it sadly put me out of the race a little bit more than I probably wanted. He had a nice run though. We’re looking forward to a better draw on something like a 1365m for his next outing. » La déception est cependant venue de Skywalk Luke et de Solar Captain. Le premier nommé était muni d’oeillères pour la première fois à Maurice. Après avoir longtemps mené, il s’est complètement effacé dans la dernière ligne droite. Il demeure toujours une énigme pour son entourage qui cherche à le cerner depuis son arrivée. Quant à Solar Captain, il a été mis sous pression par Diamond Light au bas de la descente et n’a pas apprécié d’être contrarié de la sorte. Il devrait être revu.
Et quid de Tales Of Bravery? À une semaine du grand rendez-vous, Robbie Burke nous dira que son coursier est dans une forme splendide et qu’il a hâte d’être au Barbé.