L’état-major de l’écurie Merven espérait faire aussi bien que lors du premier double meeting de la saison 2014 où l’écurie avait raflé quatre épreuves, mais il lui a manqué un brin de réussite. Bredouille lors du 23e acte, la journée dominicale fut plus fructueuse pour le tandem Merven-Ségeon qui se signala par deux fois par l’entremise de Mountain Thunder et Skippyjon Jones. L’écurie Merven fait ainsi d’une pierre deux coups puisqu’elle franchit le cap des Rs 6 millions de stakesmoney et se rapproche à grands pas de l’écurie Rousset qui occupe la dernière marche du podium avec Rs 59 000 d’avance seulement.
« On s’attendait à une très bonne journée hier, mais elle a malheureusement été très moyenne. » C’est en ces termes que s’est exprimé Patrick Merven, une pointe de déception dans la voix, à l’issue de la victoire de Mountain Thunder lors du 24e acte. L’écurie Merven disposait effectivement de belles cartouches samedi dernier avec Soaring Free et Ruby King mais le succès ne fut pas au rendez-vous. Ce n’était donc que partie remise avec Mountain Thunder qui s’imposa de bout en bout dans The Supertote Offcourse Trophy. Une course remportée dès le départ si l’on se fie aux déclarations de l’entraîneur. « Les 50 derniers mètres ont été un peu laborieux mais je pense que c’est en sortant des boîtes qu’il gagne sa course. Cédric l’a bien repris aux environs des 700 mètres. Il a réalisé que les autres étaient assez loin et il a donc repris son cheval pour garder des ressources pour la fin. Mountain Thunder est un bon galopeur, il répond toujours présent dans ce lot. Il est toujours dans le tiercé et c’était en quelque sorte notre meilleur chance de la journée. »
Cédric Ségeon dressait aussi le même constat à sa sortie de la jockey’s room dimanche. « Mountain Thunder est un cheval rapide. Avec la présence de Smitten entre autres, je savais qu’il fallait que je parte très vite devant. Une fois qu’il a pris la tête, on a réglé notre course. Il aime être devant et il est beaucoup plus fort quand il court ainsi. Rainstone est revenu très vite mais mon cheval était très courageux. Dès que j’ai sorti la cravache, il a donné un joli coup de reins pour l’emporter. »
« Skippyjon Jones est un pur cheval de distances »
Après ses deux dernières démonstrations sur 1600m et 1850m, Summer Sanctuary faisait figure d’épouvantail dans la cinquième épreuve de la journée de dimanche. L’alezan de l’écurie J.M Henry était offert à Rs 200 pour une mise de Rs 100 chez les bookies, et ce en dépit des interrogations sur sa tenue. L’entourage de Skippyjon Jones croyait cependant fermement dans les chances de son protégé et ce dernier n’a pas déçu ses nombreux partisans en prenant le meilleur de Summer Sanctuary.
« Skippyjon Jones a couru sur sa vraie valeur, c’est un pur cheval de distances. C’est dommage qu’il n’y ait pas beaucoup de courses pour lui sur de longues distances. On a eu une course de rêve avec un petit champ de six partants. C’était le meilleur cheval et il nous a emmenés loin. Il va encore avoir son mot à dire sur la distance. Il n’a rien fait de mal depuis qu’il est à Maurice puisqu’il s’est placé en trois occasions avant la course d’aujourd’hui. Summer Sanctuary était le grand favori mais le doute subsistait sur sa tenue, contrairement à Skippyjon Jones qui allait mieux se défendre sur le parcours du jour. Au final, je pense que c’est le meilleur qui a gagné, » soutint pour sa part Cédric Ségeon.
« Il fallait respecter Summer Sanctuary par rapport à ses belles courses remportées. On avait espoir que les 2050 mètres soient un peu longs pour lui. Je me suis aussi dit que cela allait peut-être jouer en notre faveur quand j’ai vu qu’il avait pris 12 kilos par rapport à sa dernière course. Mais je dois dire que Skippyjon Jones a fait une très bonne course. Cela s’est bien passé et c’est tant mieux pour nous », devait se réjouir Patrick Merven.
Il y avait sans doute la place pour faire mieux lors de ces deux journées,  mais Soaring Free est tombé sur plus fort que lui avec Salute The Saint. Des performances encourageantes furent aussi enregistrées de la part de Arctic Sun et The Pieman. Le premier nommé n’aura pas à rougir de sa troisième place, lui qui renouait avec la compétition après avoir saigné lors de la 18e journée. The Pieman a, quant à lui, confirmé ses belles dispositions en accrochant un nouvel accessit. « The Pieman a fait une bonne course. Il a eu une mauvaise ligne mais c’est un cheval qui a encore à apprendre. Il lui manque encore un strong finish. Il commence à s’adapter à la piste mais il faut qu’il s’endurcisse un peu, » nous confia le cavalier français.