Une semaine après avoir reçu le feu vert du Mauritius Turf Club, l’écurie Narang a pu aligner ses premiers partants samedi dernier. Il faudrait faire ressortir qu’elle a pu compter avec les chevaux de l’ancienne écurie Serge Henry qui forment son effectif. Avec une troisième place pour deux entrées, Shirish Narang s’est dit satisfait du résultat. Il espère néanmoins que des succès viendront meubler cette fin de saison. Il trouve que trois réussites seront amplement satisfaisantes vu qu’il ne reste que quatre journées de courses régulières.
La Foce qui parvient à accrocher la troisième place dans la troisième épreuve était considéré comme un accessit probable vu que le cheval avait régulièrement occupé une place à l’arrivée ces derniers temps.
« Cette performance était attendue. On savait que New Star allait être difficile à battre. La Foce a fait de son mieux. »
En revanche, Traianius ne fut pas présent à l’arrivée. L’entraîneur est d’avis que ce cheval avait besoin de compétition car il n’avait pas recouru depuis le Maiden. « Il était présent dans l’emballage final, mais n’a pu continuer sur sa lancée dans la ligne droite. Il devrait mieux faire à sa prochaine tentative.»
Avoir une écurie à son nom a dû être un moment spécial pour Shirish Narang. Cependant, ce dernier n’a pas la grosse tête et dira tout simplement que son établissement poursuit ce qui avait été entamé par l’écurie Serge Henry.
« C’est la continuité de l’écurie Henry. Ce n’est que le nom qui a changé. Les membres sont presque les mêmes tout comme les chevaux. Certes, certains sont partis et nous avons connu quelques arrivées. Pas plus tard qu’en ce début de semaine, Zip It et Single Tempo, deux anciens de Maigrot ont atterri chez nous. On espère pouvoir trouver le juste équilibre pour remettre tous les chevaux de notre yard sur le même pied d’égalité. »
Man To Man en action le 25 novembre
La source de satisfaction pour cette nouvelle écurie est que Man To Man, un cheval qu’il tient en haute estime, est appelé à défendre les couleurs de son établissement dans la Coupe des Présidents qui sera courue le 25 novembre sur 2200m.
« Man To Man a bien pris sa course de la Coupe d’or. Comme je l’ai déjà dit avant, c’est un cheval facile à entraîner. Il ne fait que ce qu’on lui demande. Ce sera toutefois une course à handicap et il sera appelé à porter le top weight. Ce qui fait qu’il rendra du poids à tous ses adversaires, dont un certain Skippyjon Jones. 11 points de différence en terme de valeur équivaut à 5.5 kg. Ce ne sera pas facile. On espère néanmoins que Man To Man ne nous décevra pas. »
L’objectif de l’écurie est d’établir une bonne base en attendant la saison prochaine où tous les établissements démarreront en même temps.
« On a déjà quelques nouveaux dans le collimateur, comme je vous l’ai déjà dit. Il y a encore d’autres chevaux qui sont appelés à venir grossir notre effectif dans les semaines à venir. En attendant, en cette fin de saison, si on parvient à remporter trois courses, on sera amplement satisfait. Si Man To Man parvenait à l’emporter, ce sera alors la cerise sur le gâteau», a soutenu l’entraîneur.