Bredouille la semaine d’avant, l’écurie Merven s’est rattrapé de fort belle manière en s’offrant un beau doublé par le truchement de Double Dash et de C Major. Une performance qui permet à l’établissement d’être désormais l’une des deux seules écuries à avoir atteint la barre des vingt-cinq victoires. Ce qui est certes en deçà des vingt-huit succès remportés à pareille époque, l’an dernier, mais qui représente, en revanche, une hausse de 16% en terme de stakes money.  
Le tandem Ségéon-Merven se signala dans la cinquième course avec C Major. Après avoir sagement attendu son heure à l’arrière-garde, C Major passa à l’offensive à 350m du but. Il se fraya un passage entre Diamond Light et Wonderlaine mais versa quelque peu à l’intérieur. Une fois rééquilibrée, son jockey lui demanda l’ultime effort, en pleine piste, afin de venir à bout de ses adversaires.
« C’était une victoire bonne à prendre. On avait beaucoup d’espoir en lui la dernière fois mais ça ne s’est pas très bien passé. Il avait beaucoup tiré avec les oeillères. On a donc pris la décision de les enlever et il a mieux couru sans cet équipement. Malgré cela, comme vous avez pu le constater, il demeure assez difficile à monter en ligne droite. J’ai gagné plus facilement qu’il n’y paraît. Il a couru plus détendu à l’arrière-garde car le train était lancé. Je savais que Wonderlaine était le cheval à battre. J’étais sur les barres et quand j’ai vu que j’étais dans le dos d’ll be Back, je me suis dit que ce n’était pas le cheval à suivre. Je suis donc sorti et pris la roue de Wonderlaine et il a bien accéléré pour l’emporter. Mais je pense que c’est un cheval qui a encore besoin d’apprendre », a déclaré le jockey Ségéon.
Quant à Patrick Merven, il fit part de sa déception de ne pouvoir aligner son poulain dans le Maiden.
« On sentait qu’il avait du potentiel surtout après sa course derrière Prince Of Troy. A notre avis, il manquait un petit quelque chose à cette époque-là. Comme Cédric l’a fait ressortir, dans la ligne droite il est un peu regardant. Sachez qu’on avait pensé à lui pour le Maiden en espérant qu’il gagnerait au moins trois courses. Mais cela ne s’est pas passé comme prévu. Son rating est toujours faible et valeur du jour c’est Druid’s Moon qui sera notre représentant dans le Maiden. »
Double Dash après 27 tentatives
Il aura fallu attendre sa vingt-septième sortie pour que Double Dash puisse enfin briller au Champ de Mars. Il dut toutefois partager les honneurs avec Kumba-Ya vu qu’ils ont terminé ex-æquo dans la troisième course.
«Je suis content pour Double Dash. Cette fois il a montré du coeur, chose qu’il ne faisait pas auparavant. Même s’il a eu à partager la victoire, l’important c’est qu’il ait gagné sa course. Je suis aussi content pour ses propriétaires qui ont toujours cru en lui. J’espère que cette victoire va le remettre en confiance et qu’il va progresser à partir de là», a déclaré le jockey Rama.
Au sujet de Princeton (9e course), il a été sévèrement gêné par Heavently Bandit en ligne droite.
«Je n’aurais peut-être pas gagné la course mais ce qui est certain c’est que ma monture aurait terminé plus près. C’est une course à ignorer », a ajouté Cédric Ségéon.
En ce qu’il s’agit de ses autres montes de la journée, notre interlocuteur dira : « Winter Skye a mal couru. Tout le monde sait que Winter Skye court mieux lorsqu’il est seul à l’avant. Avec Valere en tête, ce n’était pas possible. Prince Of Wings, lui, a couru une belle course sur 1000m. Il est souvent tendu mais sur 1000m il est moins ardent car ça va vite. On devrait le voir sous son meilleur jour lorsqu’on trouvera les bons réglages. Au sujet de Ruby King, la ligne a joué contre lui. Il n’a malheureusement pas eu le même finish redoutable qu’aparavant. Quant à Miesque’s Wonder, il a eu une course en or mais il était le premier battu à 300m. Il n’avançait plus. Je n’ai pas d’explications. »