Qui aurait cru que l’écurie Perdrau aurait réalisé un si beau parcours cette saison ? Après une campagne 2013 décevante avec 14 victoires au compteur, l’état-major de cet établissement a pu, cette année, s’appuyer sur des éléments plus compétitifs pour se hisser à la huitième place du classement à une journée du terme, soit deux rangs de gagner par rapport à l’exercice précédent. Avec plus de Rs 5 millions de stakesmoney engrangées cette saison, la page semble définitivement tournée.
Pour atteindre son objectif, l’écurie Perdrau avait décidé de mettre cette année toutes les chances de son côté en titularisant Benedict Woodworth, un cavalier qui a fait ses preuves au Champ de Mars.  Après des débuts en fanfare — 6 victoires après sept journées de compétition — la réussite fut moins présente, poussant ainsi le Malaisien vers la porte de sortie au soir du Barbé. Il revint alors aux cravaches locales de prendre le relais et force est de constater que les local boys se sont montrés à la hauteur, notamment Jeanot Bardottier qui eut le first call sur les montes de cet établissement. Le Mauricien prit certes un temps pour trouver ses marques, mais la mayonnaise ne tarda pas à prendre, si bien que «Bardo» s’imposa à neuf reprises sous les couleurs de l’écurie Perdrau avant qu’il ne soit contraint de purger cinq semaines de suspension. La machine ne s’enrhuma pas pour autant, Vinay Naiko et Rye Joorawon parvenant à maintenir le winning trend en son absence.
Yannick Perdrau, l’assistant-entraineur de cet établissement, avait émis le souhait, en début de saison, de pouvoir dénicher un nouveau talent de la trempe de World Focus ou de Botanique. Il semblerait ainsi que son voeu se soit réalisé avec l’éclosion de Nordic Warrior qui a été sans conteste la révélation de la saison 2014. Après des débuts prometteurs, ce fils de Captain Al s’est montré intraitable en réalisant un cinq à la suite. En Nordic Warrior, Alain Perdrau a  déniché une petite pépite et sa marge de progression conséquente ne peut qu’être de bon augure pour l’année prochaine. Avec les valeurs sûres que sont Kalinago, Abington et Act Of Valor, couplés aux nouvelles acquisitions, l’écurie Perdrau peut légitimement aspirer à franchir un nouveau cap en 2015.