Ouf, ça respire ! Plus d’un mois que l’entraîneur Alain Perdrau attendait de renouer avec la victoire et grâce à Southern Heights samedi dernier, c’est chose faite. Une maigre moisson depuis le début de saison certes — quatre victoires seulement cette année — mais qui redonne espoir d’autant que le jockey titulaire de l’écurie, en l’occurrence Keagan Latham, vient d’être licencié pour manque de réussites.
A priori, on ne vendait cher la peau de Southern Heights avant la course pour deux raisons. D’une part, il avait hérité de la septième ligne dans les stalles et il y avait la présence de plusieurs chevaux rapides à son intérieur. D’autre part, il n’avait pas convaincu lors de ses dernières courses où il avait notamment pris l’habitude de prendre un départ quelconque. Toutefois, ce ne fut pas le cas samedi dernier lorsqu’il se montra le plus prompt à l’ouverture des boîtes. Rapidement porté en tête de la course par un Jeannot Bardottier très inspiré, ce fils de Muhtafal attendit la ligne droite pour passer aux choses sérieuses. Derrière lui, suivaient ses deux plus sérieux adversaires, Captain Tempest et Posse Comitatus. Une fois rééquilibré en ligne droite, Bardottier sortit la cravache et demanda un ultime effort à sa monture. Celle-ci répondit admirablement afin d’endiguer les efforts conjugués de Darcy’s Arcy et Posse Comitatus en fin de course.
« J’avais un peu peur car il a souvent raté ses départs cette saison. Mais on l’a bien fait travailler à l’entraînement. Notamment durant son barrier trial de mardi dernier où il a donné l’impression de mieux sortir des boîtes. A bien voir, cette course s’est jouée au départ. Une fois en tête, j’ai bien contrôlé la course. J’ai commencé à le solliciter à 600m du but et il a bien répondu. Dorénavant, j’espère juste avoir plus de montes. Je voudrais bien que les entraîneurs me fassent plus confiance. Comme vous le savez, je n’ai pas l’habitude de monter pour l’écurie Perdrau et je ne les ai pas déçus pour une première fois», a déclaré Jeannot Bardottier.    
Plus tôt dans la journée, Double Grip défendait les couleurs de l’écurie Perdrau dans l’épreuve d’ouverture. Lent au départ, Double Grip choisit de suivre à l’arrière-garde et attendit la fin des false rails pour passer à l’attaque. Toutefois, il fut gêné par Lucky Colour lorsqu’il essaya de progresser le long des rails en ligne droite. Joorawon n’eut d’autre choix que de reprendre sa monture dans l’espoir de pouvoir prolonger l’effort à l’extérieur du même Lucky Colour. Il échouera néanmoins à la troisième place et sera donc à surveiller à sa prochaine incursion.
Auteur d’une course prometteuse la dernière fois, Manta Ridge fut moins rayonnant cette fois. Après une course difficile en épaisseur, ce sujet de l’écurie Perdrau ne put que constater la supériorité du gagnant Ryder Cup dans la troisième course. Il termina septième à plus de 8L du gagnant.
Quant à Barney Barnato, il ne fut que l’ombre de lui-même dans la quatrième course. Il termina au trot à la septième place. A sa décharge, il faut toutefois faire ressortir que le cheval dut être repris lorsque Lividus versa brusquement à l’intérieur en ligne droite.