6 victoires après 8 journées, l’écurie Perdrau continue à tirer son épingle du jeu et ce fut The Colonels Son qui donna le sourire à l’écurie juste après la défaite d’Icy Jet dans l’épreuve principale samedi dernier.
«On n’avait pas beaucoup de partants le week-end dernier et on misait sur Icy Jet. Heureusement que la victoire de The Colonels Son est venue tout juste après nous redonner le sourire», devait dire Yannick Perdrau, assistant-entraîneur de l’écurie. «On ne s’attendait pas qu’il allait être plus rapide que Ryder Cup mais The Colonels Son l’a fait. C’est un coursier qui est à l’aise lorsqu’il mène le peloton. Il nous a vraiment surpris et cette victoire est la bienvenue par le temps qui court»
«Dans la course principale, Icy Jet a dû faire beaucoup d’efforts pour prendre le commandement et il a payé sa débauche d’énergie à la fin. Power Dive a fait une course honnête en classe supérieure comme Manta Ridge qui n’a pas mal fait pour ses débuts 2014 alors que les autres chevaux n’ont pas démérité», a-t-il ajouté.
Comme mentionné plus haut, l’écurie Perdreau effectue un bon début de saison et le doit en partie grâce à son jockey Benedict Woodworth. «C’est un très bon jockey et tout se passe bien avec lui. Il est à la base de notre réussite. Maintenant, il va falloir garder le rythme, car si une écurie ne ramène pas de vainqueurs, les fins de mois sont difficiles».
Par ailleurs, Yannick Perdrau était en Afrique du Sud il y a deux semaines pour finaliser l’achat de deux chevaux. « Suite au départ de deux chevaux vers l’écurie Foo Kune, j’ai mis le cap sur l’Afrique du Sud où j’ai pu mettre la main sur Data Controller, victorieux d’une course, et d’un maiden, Kentucky Bluegrass. Malheureusement, ils ne seront pas à Maurice dans l’immédiat».