Contrairement à pareille époque la saison dernière où elle n’avait pas encore débloqué son compteur, l’écurie Perdrau totalise, après quatre journées de compétition, autant de victoires pour des prix de l’ordre de Rs 700 000. Un début de saison on ne peut plus satisfaisant pour cette formation qui malgré ses moyens limité, ne veut nullement revivre la même mauvaise expérience de l’année dernière.
Après Abington, Icy Jet et Power Dive, ce fut au tour de Kalinago d’inscrire son nom sur la liste des vainqueurs de l’écurie Perdrau cette saison en s’imposant dans The Paul Langlois Cup, huitième épreuve au programme de cette quatrième journée. Ce cheval, qui est à créditer d’une bonne première saison au Champ de Mars avec une victoire et six placés en neuf tentatives, a pleinement tiré profit du train rapide imposé par le meneur Winter Skye avant de faire parler sa belle pointe de vitesse terminale pour prendre la mesure de l’extrême outsider et compagnon d’écurie Southern Heights qui était associé à Sunil Bussunt. « He settled very nicely during the run », a d’emblée expliqué Benny Woodworth, à sa sortie de la jockey’s room samedi après-midi. « The pace was on and I was able to get him in the right position behind the leaders. Turning home, I was lucky to get an opening on the inside and he produced a strong finish to pass the post first. It was an expected win and I’m very happy that he didn’t let us down », s’est félicité le Malaisien. En effet, très chuchoté depuis la parution du programme, Kalinago n’a fait que confirmer ses bonnes dispositions en s’imposant dans un style qui certainement en appelera d’autres. Mais ce qui a le plus surpris dans cette épreuve est la prestation de son compagnon d’écurie Southern Heights qui, à une longueur près, a failli causer la plus grosse surprise de ce début se saison. Coté à 49/1 chez certains bookies, ce fils de Muhtafal s’est très bien défendu pour sa reprise avec la compétition et sur cette forme, il devrait se revéler très utile à son entourage cette année.
« Circumstances did not favour Abington »
Si sur le papier, Kalinago constituait la meilleure chance de l’écurie Perdrau, on s’attendait tout de même à de bonnes performances de How Many To Won et à un degré moindre Barney Barnato dans leurs épreuves respectives. Le premier nommé, qui n’était pas passé inaperçu à l’heure des galops, a laissé sur leur faim ses partisans, ne pouvant faire sentir sa présence dans The Linkham Partners Cup. S’il qualifie la prestation de son cheval de « very disappointing », Benny Woodworth demande aux turfistes d’ignorer cette course car How Many To Won n’a pas eu un parcours de tout repos. Il se pourrait aussi, selon lui, que le fils de Manshood avait besoin de cette course pour retrouver ses bonnes sensations.
Il en va de même pour Barney Barnato qui occupa une modeste septième place à plus de 7L de l’intouchable Rear Admiral dans l’épreuve de clôture. Le jockey champion 2007 n’est pas passé par quatre chemins pour dire que le cheval vaut beaucoup plus que cela. « Next time we’ll see a better Barney Barnato », a-t-il déclaré. A noter que Barney Barnato est retourné à l’écurie avec une lacération au niveau de son canon, ce qui explique en partie sa course moyenne.
En ce qu’il s’agit d’Abington, qui se frottait à plus forte partie, Benny Woodworth a affirmé qu’il y avait de la place pour mieux faire mais que les circonstances ne furent guère en sa faveur. « True he was facing tougher opposition but true it is also that circumstances did not favour him on Saturday. On the top of his bad draw, he got a little bit interfered with on the last bend. We would certainly not have beaten the winner but given favourable circumstances, we would probably have finished closer », a-t-il conclu.