Décidément l’écurie Perdrau connaît une saison faste. Même la suspension de Jeanot Bardottier ne semble pas perturber la bonne marche de cette formation. C’est ce qu’on est tenté de dire après qu’elle ait ajouté deux autres victoires à son tableau de chasse, samedi dernier, par l’entremise de Kalinago et Nordic Warrior. Ce dernier ne cesse de monter en puissance et a en profité pour aligner une quatrième victoire consécutive.
Pourtant, Nordic Warrior était attendu au tournant samedi, lui qui montait de trois classes par rapport à sa dernière sortie. Avec plusieurs chevaux rapides à son intérieur et non des moindres, d’aucuns pensaient que la partie s’annonçait compliquée pour lui. Les yeux étaient donc braqués sur le couloir nº7 pour voir comment l’élève d’Alain Perdrau allait s’y prendre. On fut vite fixé à l’ouverture des boîtes lorsque sa vitesse d’excécution laissa bouche bée ses adversaires. Seul Unbridled Joy osa tenter quelque chose mais, malgré les sollicitations urgentes de Ryan Wiggins, Nordic Warrior n’eut aucune peine à prendre la position tête et corde et dès lors, la cause était entendue. « C’était un peu son test à lui », n’a pas caché Alain Perdrau qui revenait sur cette course après la victoire de Kalinago. « Les autres fois qu’il a gagné, il était parti assez facilement devant. On voulait voir s’il avait vraiment cette vitesse pour le faire aujourd’hui (ndlr: samedi). On ne lui a pas fait de cadeau avec des chevaux qui ont tenté de lui disputer le commandement à son intérieur. Ce qui fait encore plaisir c’est qu’il a tenu bon et a même accéléré par la suite. Il a nous démontré qu’il peut être un bon cheval », s’est réjoui l’entraîneur.
1.29.79 pour les 1500m!
Nordic Warrior a non seulement passé son test mais il l’a aussi fait avec la manière. Son temps évocateur de 1.29.79 en est la preuve.  Selon Yannick Perdrau, il devrait être encore plus performant la saison prochaine  « avec plus de maturité ». « C’est un cheval qui fait tout par lui-même à l’entraînement. Il est très intelligent et très calme. Il ne sait faire qu’une chose: courir. Comme je l’ai déjà dit, le jaugeant bien, on essaye de trouver le mieux pour lui et pour sa carrière. C’est un vrai plaisir d’avoir un cheval pareil. On ne peut qu’en prendre grand soin », a déclaré l’assistant-entraîneur, tout admiratif de son coursier. Sur ce qu’il a démontré samedi dernier, Nordic Warrior possède indéniablement la graine des champions. Le voir au départ du Barbé la saison prochaine ne serait guère étonnant.
Le doublé, l’écurie Perdrau l’a réalisé avec Kalinago qui s’est imposé tout aussi facilement dans l’épreuve phare, toujours sous la selle de Rye Joorawon. Une petite déception à sa derniere sortie, le fils de Tambulaine s’est réhabilité avec brio en s’imposant avec une certaine assurance. Une victoire attendue à entendre son entourage. « C’était une course à sa portée. La dernière fois il n’avait pas très bien couru. Je pense qu’il souffrait de quelque chose que le vétérinaire et Yannick ont pu rectifier. D’ailleurs, Vinay m’avait dit après la course que depuis le poteau des 1000m, il ne s’employait pas et que fort probablement il ressentait une gêne. On a donc planché dessus. En le voyant travailler durant la semaine, je me suis dit que s’il courait comme il savait le faire, il aurait une très bonne chance. C’est ce qui s’est passé », a expliqué Alain Perdrau.  
Pour Rye Joorawon, « Kalinago est désormais plus mature ». « Pour l’avoir piloté plus d’une fois la saison dernière, je dirai même qu’il est plus concentré et plus détendu en course désormais. Cela fait plaisir de le mener à la victoire une fois de plus », a soutenu le jockey mauricien.
Ce dernier s’attendait à réaliser le triplé avec Divine Crusader dans la dernière course, mais l’alezan de 9 ans trouva en Aspen Emperor un adversaire fort coriace. « Selon moi, c’est un cheval qui doit impérativement courir à l’avant pour bien faire car il est un tout autre cheval quand il peut imposer son rythme. Malheureusement il n’a pu le faire. Cela dit, avec deux victoires, je ne peux me plaindre », a déclaré le recordman de victoires au Champ de Mars.