Rainbow Man tient sa première victoire au Champ de Mars. Le sprinter de l’écurie Rameshwar Gujadhur a ajouté la manière pour ce premier succès avec le chrono affichant 56:78 pour le kilomètre alors que son poursuivant le plus proche se situa à plus de 3L.
A bien voir, cette victoire de Rainbow Man était quelque part attendue. Il avait laissé une belle impression à l’entraînement et avait été bien soutenu au niveau des paris. Il se présenta au départ comme le deuxième favori de la course à Rs 400.
Pour Corné Offer, sa bonne deuxième ligne fut un atout dans cette victoire de bout en bout.
« He was working well at home. The fact that he was drawn two was very crucial especially in races like that. I thus considered him a big runner in that race. It was always my intention to lead and he jumped very quick. At the end of the day, he won quite convincingly.»
On se souvient que Rainbow Man avait trouvé plus rapides que lui lors de ses deux courses précédentes et avait été contraint à courir le nez au vent. Cette fois, il était mieux placé et put réaliser le bout en bout.
Cette réussite de Rainbow Man porte aussi l’empreinte de Rameshwar Gujadhur qui su se montrer patient car il aura fallu attendre la neuvième sortie de son protégé pour le voir ouvrir son palmarès au Champ de Mars. Son petit-fils Abhishek qui a regagné l’Angleterre pour poursuivre ses études était aux anges.
« Tout d’abord je voudrais remercier Pier pour cette belle monte. Je profite aussi de l’occasion pour féliciter mon grand-père qui a toujours cru en ce cheval qui avait connu pas mal de problème la saison dernière. Il a pu le ramener à son meilleur niveau. Maintenant, on a récolté les fruits de sa patience. Aussi, comme Pier le disait, le cheval était très bien. Il avait très bien travaillé à l’entraînement. La dernière fois je pense que les 1365m étaient un peu longs pour lui. Mais sa course de référence était sans doute celle derrière Hail Atlantis sur 1000m avec l’apprenti Rakesh Bhaugeerothee sur le dos. Il n’a fait que prouver qu’il est un bon cheval dans sa catégorie.»
L’écurie Rameshwar Gujadhur avait aussi un chance de l’emporter avec Chequer qui restait sur une convaincante victoire. Le hongre bai dut cependant se contenter de la deuxième place derrière le surprenant Valere.
Chequer fut incommodé peu après le départ et cela peut avoir eu une incidence sur son positionnement dans le parcours. Il fut aussi contraint de faire les extérieurs à 300m de l’arrivée. Ce qui fit qu’il parcourut plus de terrain et qu’il versa quelque peu à l’intérieur en fin de parcours.