Sans tambour ni trompette, l’écurie Raj Ramdin poursuit son petit bonhomme de chemin. En enlevant The Dr Jocelyn Maingard Cup avec Bongo Beat, cet établissement porte son total de victoires à six pour la présente saison et se rapproche de la barre des Rs 1 million de stakesmoney. Une performance qui mérite d’être saluée pour cet entraîneur qui fait avec les moyens du bord pour tenter de tenir la dragée haute face aux grosses cylindrées.
La saison n’avait pourtant pas débuté sous les meilleurs auspices pour Raj Ramdin qui avait dû se séparer de son centre privé de Pointe Aux Sables à l’issue du dernier exercice. Il n’avait cependant pas baissé les bras et avait très vite récolté les fruits de son travail assidu avec la surprenante victoire de Sherwani lors de la troisième journée. Depuis, l’établissement avait trouvé une certaine stabilité grâce au doublé réalisé par Port Albert et les victoires de Young Royal et de Bongo Beat. C’est d’ailleurs ce dernier qui a récidivé lors du douzième acte pour étoffer un peu plus le palmarès de son écurie.  
Parti de son troisième couloir, Bongo Beat prit la direction des opérations mais dut puiser dans ses réserves pour contrer l’assaut final de Shakleton. En effet, la monture de Luke Currie donna à un moment l’impression de pouvoir faire la différence mais c’était sans compter sur le jockeyship de Rye Joorawon qui se démena comme un beau diable pour que son cheval puisse conserver un mince avantage au but. Raj Ramdin ne pouvait cacher son soulagement sur les ondes après le triomphe de son protégé. « J’ai souvent été battu sur le poteau et cela commençait à devenir une habitude. J’ai connu ça deux fois avec Young Royal cette année mais la chance a été de mon côté cette fois. Aujourd’hui Rye a dû le mettre sous pression pour qu’il prenne le commandement. Les circonstances ne sont pas les mêmes à chaque fois, mais je suis très content de ce nouveau succès. »
La moisson aurait pu être meilleure si Young Royal avait bénéficié de toutes ses chances au départ de The OMG VIP Cup dimanche. Malheureusement, sa stalle s’ouvrit avec un léger retard et il ne fut jamais dans le coup. Il fut d’ailleurs déclaré non partant par les commissaires de courses. Des progrès étaient escomptés de la part de Lancewood qui en était à sa deuixème tentative cette année. Il a une nouvelle fois pris une septième place à l’arrivée après avoir manqué sa mise en action. Il devrait être revu à sa prochaine tentative. Port Albert, Tobeastar et American Emblem étaient les trois autres partants de l’écurie durant le week-end et ils n’ont pas fait forte impression dans leurs épreuves respectives.