Lentement mais sûrement, Ryan Wiggins prend ses marques sur son nouveau terrain de jeu qu’est le Champ de Mars. Ayant enregistré trois victoires pour seize montes, l’Australien dresse un bilan satisfaisant pour sa première expérience en terre étrangère.
« Things are going really good with three winners out of four meetings. I’m enjoying my stay up to now and I should be having a good end of the season with some more winners », nous dira d’emblée Ryan Wiggins à sa sortie de la jockey’s room samedi dernier. Après des débuts remarqués sur l’extrême outsider qu’était Generous Gent, la nouvelle cravache de l’écurie R. Gujadhur avait prouvé qu’il n’était pas venu pour faire de la figuration en récidivant de bien belle manière sur Unbridled Joy lors du 33e acte. Sa dernière victoire, c’est à une autre monte pleine d’assurance sur Captain Magpie que l’Australien la doit. Superstitieux de nature, Ryan Wiggins a une fois de plus était bien servi par le sept, son numéro fétiche.
« Captain Magpie drew barrier seven, that’s right. It was a very good win from a tough horse who’s got a very good future here. It’s true that I have won two times on frontrunners here, so maybe that’s my thing », nous dira le rouquin avec un large sourire. « From last two weeks that I’ve been here, I would have to say that Captain Magpie is the best horse at the stable. He’s certainly got a bright future in front of him », a tenu à ajouter notre interlocuteur au sujet du champion de 3-ans cette année. Rameshwar Gujadhur appréhendait, pour sa part, la mauvaise ligne. « J’avais peur pour la ligne au départ mais dès qu’il a pris la tête, j’ai su que the cat was in the bag. Captain Magpie est un bon cheval et on avait fondé beaucoup d’espoir sur lui. J’espère qu’il va continuer à nous faire honneur ».
L’issue aurait pourtant pu être toute autre, le jockey australien étant victime d’une chute alors qu’il s’apprêtait à quitter le paddock sur Georgean Boy plus tôt dans la journée. Plus de peur que de mal au final pour Ryan Wiggins qui prit le parti d’en rire de cet incident. « Georgean Boy is a naughty horse, he does it everyday. I was quite expecting it but I must admit he got me today ».
Interrogé sur l’état de forme de Polar Bound à une semaine de la Coupe D’Or, l’Australien a tenu à apporter des nouvelles rassurantes. « Polar Bound is doing very good. He improved on his last run and I’m expecting a good performance from him. He needed the run after a long break off, due to an injury, but he’s now back to where he should be », s’est-il réjoui.