Même si elle n’a pas eu la main heureuse avec les jockeys, l’écurie Rameshwar Gujadhur peut être satisfaite de son parcours 2014. Non seulement a-t-elle mieux fait que la saison dernière, mais elle a aussi remporté la première classique de son histoire avec Polar Bound qui causa une grosse surprise dans le Barbé en juin dernier. L’autre satisfaction porte le nom de Captain Magpie qui, au-delà de de ses trois victoires, a remporté le titre de meilleur 3-ans.
Pourtant, le début de saison ne fut pas de tout repos pour cette formation avec seulement deux petites victoires en neuf journées. Loin d’être satisfait de cet état de choses, l’état-major de l’écurie devait prendre les taureaux par les cornes et ce fut Pier Corné Orffer qui en fit les frais, le Sud-Africain recevant sa feuille de route à l’issue du neuvième acte.
Si la venue de Fausto Durso — jusque-là un parfait inconnu du public mauricien — lors de la 12e journée, relança la machinerie, l’aventure mauricienne devait prendre fin de façon abrupte cinq journées plus tard lorsqu’il écopa de 20 journées de suspension pour sa monte scandaleuse sur Gemmayze Street pour le compte de l’écurie Foo Kune. Pris de court, l’écurie Rameshwar Gujadhur dut changer son fusil d’épaule, confiant dans un premier temps ses chevaux aux local boys dont Niven Marday et Jeanot Bardottier. Ces dernier, fidèle à son habitude, su saisir sa chance en pilotant cinq gagnants pour celui qu’il considère comme son deuxième père.
Ce n’est qu’en fin de saison que l’écurie Rameshwar Gujadhur put s’attacher les services d’un cavalier étranger en la personne de Ryan Wiggins. Même si l’Australien a remporté quatre victoires, on est tenté de dire qu’il n’a pas pesé beaucoup dans la balance. D’aucuns pensent que l’écurie Rameshwar Gujadhur aurait pu réaliser un meilleur score s’il avait pu poursuivre l’aventure avec Fausto Durso.
Chez les chevaux, outre Captain Magpie, retenons aussi le bon parcours de Ushokolethi qui, avec 3 victoires, a été un des piliers de l’écurie. Il y a eu aussi Unbridled Joy, Posse Comitatus et Tornado Man qui ont réussi à ramener un doublé chacun. Avec 26 victoires pour plus de Rs 7M, le parcours de l’écurie Rameshwar Gujadhur est  tout à fait honorable, mais il y avait certainement de la place pour mieux faire.