2 victoires et 3 accessits, la moisson a été bonne pour l’écurie Rameshwar Gujadhur lors de la 22e journée. Elle se maintient toujours à la cinquième place au classement des écuries avec Rs 5 544 000 de stakes money pour 20 victoires.
«Any winner is welcome», lâche d’entrée l’entraîneur Rameshwar Gujadhur qui s’attendait à une belle performance de ses coursiers samedi dernier. Après un temps d’accalmie suite au départ de Fausto Durso, l’écurie a repris son winning trend et la cerise sur le gâteau est venue de Captain Magpie avant le doublé de samedi dernier. «Avec ou sans Durso, je suis toujours un hard tryer. Les chevaux respirent la bonne forme et les deux victoires étaient prévisibles. Ushokolethi restait sur deux belles victoires et Jeanot Bardottier n’a fait que confirmer pour enregistrer un trois à la suite. Unbridled Joy était tombé sur un Summer Sanctuary des grands jours la dernière fois et a renoué avec le succès en C6 avec Niven Marday qui n’a jamais paniqué. Quant à Ashanti Gold, il a été battu par deux nouveaux chevaux dont on a dit beaucoup de bien», a souligné l’entraîneur. «Jusqu’ici, notre parcours est très honorable et je suis extrêmement content. La compétition est très dure et let’s hope it continues».
Pour sa part, Niven Marday est lui ausi très heureux d’avoir mené à bon port Unbridled Joy pour porter son total de victoires à cinq. «Sur papier, mon coursier avait de bonnes chances, surtout qu’il retrouvait la C6. Il est bien sorti des stalles et quand Nothing Compares a pris les devants, je n’ai pas paniqué. Au contraire, cela a fait du bien à Unbridled Joy et quand je lui ai demandé l’effort nécessaire, il a répondu favorablement», a-t-il déclaré.
«Avec les chevaux qui portent un lourd handicap, j’essaie de tirer un maximum de bénéfice de ma décharge de 3kg et je souhaite que je ne rencontre pas de malchance jusqu’à la fin de la saison», a conclu Marday.