Avec maintenant dix victoires à son actif, Robbie Burke affiche la grande forme et occupe logiquement la troisième place au classement des jockeys. A l’instar de Tube Wave, les chevaux du yard de Ricky Maingard respire actuellement la santé et la progression des nouvelles unités demeure une autre source de satisfaction pour cet établissement en pleine reconstruction.
Sa tenue était sujette à caution lors de sa première tentative sur 1850 mètres mais Tube Wave n’avait rien laissé paraître, tant le coursier de Ricky Maingard avait surclassé le champ ce jour-là, reléguant Georgean Boy, son plus proche adversaire à plus de trois longueurs et demie. Aligné dans une valeur supérieure, le fils de Tamburlaine a remis le couvert, venant cette fois dominer Carson City, une vieille connaissance de Robbie Burke. Cette victoire fait d’autant plus plaisir à l’Irlandais, vu que sa monture était très nerveuse avant le départ et avait même forcé sa stalle une première fois. « It’s Tube Wave’s second run in two weeks and he’s held his condition very good. He won nicely on his last outing. He’s stepping up and he’s in great condition. I thought he was going to overace with me today the way he was before the start. Hopefully, he got into his race nicely and comfortably travelled aroung the bends. Obviously, I know Carson City. He was a well-handicapped horse. He did run a nice 1850m with me last season and I knew he was going to stand the trip but I was always confident I was going to pass him in the final straight. »  
Ricky Maingard mettra, lui, l’accent sur le fait que Tube Wave avait besoin d’un temps d’adaptation afin de développer son potentiel. « C’est un cheval qui avait besoin d’un peu de temps. Il ne faut pas oublier que c’etait un very immature horse l’année dernière. Il a gagné une belle course aujourd’hui. Maintenant il va dans une classe supérieure mais je pense qu’il a la capacité pour gagner dans cette valeur aussi. » Si cette victoire de Tube Wave fut plus laborieuse pour certains, son entraîneur est d’avis que les circonstances étaient différentes cette fois mais que son poulain s’est quand même bien tiré d’affaire. « Tube Wave n’est pas un sprinter, c’est un cheval qui a une grande action. Ils sont partis très lentement au passage de la route jusqu’à l’entrée de la ligne droite. S’il était parti plus tôt, je crois qu’il aurait gagné beaucoup plus facilement. Mais il l’emporte et c’est le principal. » Des autres partants, la plus grosse déception est sans doute venue de Dust In The Wind. Très en vue dans son épreuve, il a sérieusement compromis ses chances en manquant le départ. Robbie Burke s’est démené comme un beau diable pour combler son retard mais en vain. Une bonne performance cependant pour Leo’s Rush qui accrocha le dernier accessit dans la huitième course. Quant à Parceval, il a une nouvelle fois déçu, terminant sixième à cinq longueurs du vainqueur.