Time to move on. L’impression laissée par l’état-major de l’écurie Rousset à l’issue du 21e acte était qu’il était grand temps de tourner la page sur l’affaire Gemmayze Street afin de concentrer ses efforts sur un unique objectif : la conservation du titre acquis la saison dernière. Et c’est comme un symbole qu’Albert Mooney est venu remettre les pendules à l’heure en décrochant sa sixième victoire sur le sol mauricien.
La manière avec laquelle Albert Mooney avait courbé l’échine le 28 juin dernier avait laissé un goût amer à son entourage. Pourchassé par Gemmayze Street sur la majeure partie de l’épreuve, ils étaient nombreux à penser que le fils de Captain Al avait été gunned down ce jour-là. La colère de Johnny Geroudis et des siens était même palpable à l’issue de l’épreuve et la nouvelle confrontation entre ces deux coursiers sentait déjà la poudre, l’alezan de l’écurie Foo Kune étant muni d’oeillères pour la première fois sur notre turf. Si d’aucuns pensaient qu’il y aurait une nouvelle lutte «coupe-gorge» pour le commandement, le suspense ne dura pas longtemps, Albert Mooney prenant le meilleur de tous ses adversaires au départ pour ne plus être rejoint.
Johnny Geroudis affichait d’ailleurs la satisfaction à sa sortie de la jockey’s room samedi et il n’a pas manqué de souligner les conditions idéales qui ont permis à sa monture de renouer avec la victoire. « It was a good day and the main thing is that Albert Mooney is back to his winning ways. He jumped very well and all the credit must go to the starter and the handlers because he likes to drop his head in the stalls but they did a fantastic job today and he won convincingly. There are not too many horses who can take him over 1400m which I think is his ultimate distance. Today he just showed everybody what a top horse he is. »
Cette nouvelle démonstration d’Albert Mooney a fait d’autant plus plaisir à Gilbert Rousset qui s’est réjoui de revoir son protégé à son meilleur niveau. « Cela fait vraiment plaisir de revoir le vrai Albert Mooney. Il a couru comme à son habitude, il a pris un départ canon. C’est un cheval qui galope et il a eu une belle accélération en fin de course. Cela prouve qu’il avait bien récupéré de sa dernière course. Je dois dire qu’il est parmi les meilleurs chevaux qu’on a à l’écurie. Après sa course d’aujourd’hui, je pense que son parcours idéal reste le 1400-1500m car les 1600m sont vraiment limites pour lui. »
« The young horses look promising »
L’écurie Rousset nourrissait des ambitions légitimes avec ses autres partants pour ce 21e acte, mais ils n’ont pu deliver the goods. Arrivé à Maurice avec une belle réputation, Obligation fut l’auteur de débuts discrets, échouant à plus de huit longueurs de Rum Tum Tugger. Johnny Geroudis nous confiera que sa monture n’était pas dénuée de qualités mais qu’elle était encore very green. De plus, le mauvais tirage des lignes au départ ne l’a pas aidée mais qu’elle était appelée à progresser davantage. Governor General fut aussi une déception. Le Sud-Africain est d’avis que son cheval est un coursier délicat qui a dû prendre un coup en course, ce qui peut expliquer sa mauvaise performance. Rear Admiral rencontrait, pour sa part, un champ très relevé mais n’a pas été ridicule, selon les dires de son cavalier. En effet, le gris est à créditer d’une course courageuse bien que battu par un meilleur cheval.
Avec le départ de Derreck David, Johnny Geroudis est plus que jamais favori pour reconquérir le titre de jockey champion, un avis que partage d’ailleurs son entraîneur. « C’est sûr que Johnny Geroudis revient dans la course au titre au vu des nouvelles circonstances. C’est clair qu’il va se battre jusqu’au bout car on a un bon potentiel de gagnant à l’écurie pour terminer la saison. » Et qu’en est-il du principal intéressé ? Invité à se prononcer sur le sujet, le Sud-Africain préferera se concentrer sur la progression des chevaux afin de maintenir le winning trend de son établissement. « Our young horses have run very good races and we’ll give them a couple more races to see how they go. Our old soldiers are keeping us ok. The main thing is that we keep on winning races and doing our best. You’ve seen Pont D’Avignon and New Star win and Max Rapax just got beaten but they look promising. »