L’écurie Rousset était aussi de la fête lors de la journée du Maiden et elle en a profité pour signer son 30e succès de la saison par l’entremise de Pont D’Avignon dans The Blue Marlin Souvenir Trophy. Et, une fois n’est pas coutume, c’est le hasard qui s’est chargé d’offrir à Johnny Geroudis sa 24e réalisation de la saison.
Un dilemne cornélien. Telle pouvait se résumer la situation dans laquelle se trouvait Johhny Geroudis, mercredi matin, au moment de choisir sa monte pour la journée de dimanche, tant Pont D’Avignon et New Star lui avaient tous deux fait bonne impression. Et il semblerait que l’actuel leader au classement des jockeys doive son dernier succès à dame chance, si l’on se fie à ses propos à l’issue de la course. « On Wednesday morning, we were in Gilbert’s office and I told him that I did not know which one to choose. So he took out a ten rupee coin and spun it. It was a very difficult decision to make and the result speaks for itself as we ran first and second. These horses are very close and it was a good run from both of them. They both improved from their last outing and they’ve got a bright future ahead of them. I followed Teeha the whole way and if it had been the other way round, he would have gone up. It’s difficult to say which one would have won but this time it went my way. »
Gilbert Rousset se fit l’écho de son cavalier mais tiendra aussi à saluer son vieil ami Kiki qui s’est éteint des suites d’une longue maladie durant la semaine. « J’aurai d’abord une pensée spéciale pour la famille Henry. J’étais bien proche de Kiki que j’ai côtoyé pendant plus de 35 ans. Il n’est plus parmi nous mais je sens encore sa présence. C’est un jour très émouvant. Quant à la course, on a décidé de courir les deux chevaux dans cette même épreuve parce qu’il n’y avait pas de courses pour eux dans les trois prochaines semaines. Les deux chevaux étaient bien dans leur peau à l’entraînement, le choix n’a pas été facile pour Johnny, mais le résultat est là et on est comblé. »
L’écurie Rousset avait aussi un silent hope avec Intercontinental dans le Ruban Bleu mais la marche était trop haute pour ce vieux guerrier qui pourra à présent bénéficier d’un repos bien mérité. « Intercontinental did a honest race and I think he’s retired now. He’ll now go and enjoy himself. He’s been for sure one of horses with the biggest heart that I have ever ridden in Mauritius », nous confia Johnny Geroudis à l’issue de la journée.