La dernière ligne droite pour le titre s’annonce palpitante. En effet, l’actuel leader, l’écurie Rousset demeure plus jamais déterminée et continue d’engranger les victoires au fil des journées. Après les exploits d’Intercontinental, qui a, en quelque sorte, remis l’écurie dans la course pour le graal, Kite Surfer est venu prolonger la série victorieuse le week-end dernier. En revanche, si l’écurie est donnée comme favorite pour le titre, le couronnement de Johnny Geroudis s’annonce plus compliqué dans le sens où il compte onze victoires de moins que Burke, le leader, à sept journées de la fin de la saison régulière.   
Abonné aux accessits depuis un bon moment déjà, Kite Surfer est enfin parvenu à remettre les pendules à l’heure. Rappelons que le cheval ne fut pas piloté par Geroudis lors de ses trois dernières courses. Les raisons : il fallait qu’un light weight jockey soit en selle ou parce que la course était réservée aux jockeys et apprentis mauriciens. Avec un cavalier plus chevronné sur le dos, c’est dire que ce fils de Tiger Ridge avait une belle carte à jouer. D’où son étendard de super favori à 1 contre 1 chez certains bookies.
« Getting to 150 is indeed a big achievement »
Très bien parti des boîtes, Kite Surfer n’eut aucun mal à trouver la position tête et corde. Si bien que Tobeastar ne persista pas dans l’effort et se rabattit à la corde derrière le meneur. S’ensuivit, une course bien dosée par Geroudis qui attendit la dernière ligne droite pour solliciter sa monture. Une fois rééquilibré, Kite Surfer se dirigea vers le but en convaincant vainqueur, offrant par la même occasion sa 150e victoire au Champ de Mars à Geroudis.
« Getting to 150 is indeed a big achievement. I’m very happy to have reached this number and hopefully it won’t stop here.  He was very unlucky last time out when he got demoted. Previously he ran a cracker only to get beaten on the line. We tried the tongue tied for the first time and I think it made a difference today. He didn’t hang out. He put his mind to the job, which is a good thing. What pleased me is that he was relaxed in the race. He was not pulling. He is a young horse. Once he gets to know what his job is all about, he will turn into a good competitor.
Outre Kite Surfer, l’entourage de l’écurie Rousset avait, sans aucun doute, l’intime conviction que Albert Mooney allait pouvoir poursuivre sa série victorieuse dans la cinquième course. Mais hélas, son invincibilité fut ébranlée par Valere au terme d’une course menée de bout en bout.
Privé des barres par la vélocité de Snappy, Albert Mooney dut se résoudre à courir en deuxième épaisseur sur tout le parcours. Ce ne fut qu’en descente que Geroudis choisit de se rapprocher de Valere, avant de franchement solliciter sa monture à l’entame de la dernière ligne droite. Sollicitation qui ne fut cependant pas décisive puisque Valere, avantagé certes par son léger handicap, repartit de plus belle. Le grandissime favori du jour dut, lui, se contenter du premier accessit à plus de deux longueurs du lauréat.
« Albert Mooney got beaten by a better horse »
Appelé à commenter sur le fait qu’Albert Mooney fut privé des barres par Snappy, Johnny Geroudis trouva que cela n’eut aucune incidence sur le résultat de la course: « Do you think it made a big difference if I was one-off ? Listen to me. When a horse is one off the fence it makes absolutely no difference. It’s just a matter of a few meters to cover. »
Si l’entraîneur Gilbert Rousset avait déclaré avant la course que « le champ était à sa portée et qu’on est confiant dans une troisième victoire de sa part», Johnny Geroudis évoqua la supériorité de Valere dans cette épreuve. « We just got beaten by a better horse.»
Aux prises dans l’épreuve phare, dotée de The Mauritius Union Group Colonel Draper Cup, Seeking Angelo eut également une course difficile en troisième épaisseur. Sollicité par son cavalier en descente afin d’améliorer sa position, Seeking Angelo paya cher ses efforts prématurés. Il prendra la sixième place.
De Forest Shelter, le Sud-Africain se dit ravi de sa course. En effet, il fut l’auteur d’une belle remontée dans l’emballage final. Ce qui lui a permis d’accéder au podium.
«  I can’t complain about Forest Shelter. He had much improved. Moon Raider was just an obvious choice in this race. »
Idem pour Amazing Bolt qui n’a pas démérité en prenant la troisième place dans l’épreuve de clôture.