Après son triplé de la 5e journée, l’écurie Rousset s’est contenté d’une seule victoire samedi dernier, par l’entremise de Kite Surfer qui réalisait un doublé à cette occasion. Gilbert Rousset s’est dit satisfait de la performance de son établissement en dépit du fait qu’un seul succès soit tombé dans son escarcelle. Il a même trouvé à dire que «Remporter une course chaque semaine doit être une source de satisfaction par les temps qui courent.»
Gilbert Rousset a tenu à souligner que son écurie s’attendait à deux victoires samedi dernier. Outre Kite Surfer, il s’attendait aussi à voir Green Keeperrenouer avec le succès.
« Green Keeper s’est montré bien en dessous du niveau auquel on s’attendait. On doit admettre qu’il n’a pas eu une course de tout repos. Il a été contraint à faire les extérieurs et aussi courir avec le nez au vent. Une première vérification du cheval n’a rien donné. On ne sait pas trop s’il a été victime de la seconde course après repos ou s’il n’avait pas suffisamment de travail. Il avait déjà jeté l’éponge au passage de la rue du Gouvernement. Ce fut sa plus mauvaise course chez nous. Il va falloir le revoir et j’espère qu’il n’y rien qui cloche », a soutenu le Stable Manager.
L’écurie avait aussi engagé Chief Mambodans la course. Fidèle à son habitude, l’alezan se retrouva vite en tête de la course mais fut inexistant dès que Eskimo Roll passa à la vitesse supérieure au bas de la descente.
« En ce qui concerne Chief Mambo, vous n’êtes pas sans savoir qu’il nécessite une ou deux courses avant de retrouver ses moyens. Il n’affichait pas une bonne forme. Du reste, j’ai remarqué qu’il était “dry coat” dans le rond de présentation  et il ne transpirait pas après la course. Il faudra revoir son programme et effectuer les retouches nécessaires. Je suis d’avis que cette course lui fera énormément de bien. »
Kite Surfer sur 1600m
Gilbert Rousset avouera que Kite Surferlui donna des sueurs froides à l’entrée de la ligne droite alors que tout semblait se dérouler à la perfection depuis le départ.
«Je l’ai vu verser à l’extérieur et dresser les oreilles au début de la ligne droite. Il nous a fait peur mais a heureusement repris la bonne trajectoire par la suite. Avec maintenant deux courses dans les jambes, il devrait préférer une distance allongée. On pense lui ôter les oeillères et l’aligner sur 1600m. Il ne faut pas oublier qu’il s’est déjà bien comporté sur cette distance en Afrique du Sud. C’est un petit cheval qui pourrait encore progresser chez nous. »
Trois nouveaux avaient aussi effectué leurs débuts samedi dernier, Halabaloo Deux Fabuleaxet Go West.Aucun d’eux ne figura à l’arrivée mais l’avenir s’annonce prometteur pour eux, a trouvé Gilbert Rousset.
« Démarrer directement sur 1600m n’était pas évident du tout, surtout quand vous avez en face de vous des chevaux qui avaient une course dans les jambes. Pour moi, Captain Vedici était le cheval à battre. Halabalooa quelque peu tiré vu que le rythme imposé par How Many To Wonn’était pas élevé. En ce qu’il s’agit deDeux Fabuleax il avait aussi besoin d’une course dans les jambes. Pour ce qui est deGo West, la distance était un peu courte mais il a néanmoins terminé sur une bonne note. On peut espérer les voir remporter au moins une course avant la fin de la saison. »
La course de Tamworthfut aussi jugée encourageante, lui qui reprenait la compétition sans les oeillères cette fois.
« Il était dans le même cas queHalabaloo et s’est très bien tiré d’affaire. Je ne m’attendais pas à le voir réaliser une aussi bonne performance. »
Le jeune Sanish Ramgopal avait été sollicité pour piloter Pride Of Prussia qui courait lui aussi sans oeillères.
« Pride Of Prussia a fait sa course. Son jeune cavalier lui a donné une course tranquille, question de rentrer doucement dans le bain car il ne faut pas oublier que c’était sa première course.Pride Of Prussia sera aligné sur une distance allongée la prochaine fois et on verra comment il se comporte. »
L’écurie Rousset, avec 8 victoires en poche, conserve facilement la tête du classement des écuries et ses caisses affichent un peu moins de Rs 2M. Johnny Geroudis, lui, a bien démarré en quête d’une nouvelle cravache d’or avec une avance de 3 longueurs sur son plus proche poursuivant.