Les beaux jours semblent être de retour du côté de l’écurie Rousset. Après le succès de Pont D’Avignon lors du 19e acte, l’écurie championne 2013 a enchaîné samedi, s’illustrant de fort belle manière par un nouveau coup du chapeau, le cinquième de la présente saison. Délogé de la première marche du podium depuis la dix-septième journée, le champion en titre compte bien profiter de ce momentum pour reprendre son bien, de quoi garantir une haletante fin de saison aux turfistes.
Après avoir caracolé en tête du classement depuis le début de la saison, l’écurie Rousset avait connu un véritable passage à vide, voyant du coup son avance sur l’écurie Foo Kune fondre comme neige au soleil. D’aucuns se souviennent encore de la manière avec laquelle s’était déroulée la passation de pouvoir avec la désormais triste affaire Gemmayze Street. Très remontés à l’issue de cette journée, les membres de l’écurie Rousset avait décidé — à l’unanimité — de faire l’impasse sur la dix-huitième journée en signe de protestation, du jamais vu dans l’histoire du Mauritius Turf Club. Il ne fait à présent aucun doute que cet établissement est de retour aux affaires courantes après le dernier tour de force réalisé lors du 20e acte.
L’écurie Rousset avait déjà annoncé la couleur avec Polar Royale et Aspen Emperor qui faisaient figure d’épouvantail dans leurs épreuves respectives mais c’est Amazing Bolt qui se chargea de mettre son établissment sur orbite. On ne vendait pourtant pas cher de la peau de l’alezan sur 1000m, un parcours qu’il abordait pour la deuxième fois de sa carrière, mais il bénéficia des circonstances de la course pour venir décrocher son troisième succès sur notre turf. En effet, la monture de Geroudis eut l’avantage d’un clear run au milieu de la piste, contrairement à Always Flirting qui versa sur les barres intérieures pour  gêner sévèrement Magic’s Magic.
La passe de deux fut réalisée par l’entremise de Polar Royale dans l’épreuve suivante. Annoncé comme le cheval à battre, le fils de Ashaawes n’a pas failli à sa réputation, déployant une fulgurante accélération pour réléguer son plus proche adversaire à plus de deux longeurs. « Polar Royale has been doing very well in work and we were expecting him to run really well today. He has improved a lot this year and has gone from strengths to strengths, » devait confier Johnny Geroudis à l’issue de la course. Soodesh Seesurrun devait, pour sa part, saluer la régularité de Polar Royale qui observera à présent un repos bien mérité. « Polar Royale n’a rien fait de mal cette année. Il compte quatre victoires et une deuxième place pour cinq courses disputées. On a décidé de l’aligner sur ce 1400m et je pense d’ailleurs que son meilleur parcours demeure les 1400-1500 mètres. Nous nous attendions à cette victoire et je dois féliciter Johnny pour cette belle course. Je suis aussi très satisfait de la course de Wieland, même si j’estime que les 1400m sont un peu longs pour ses aptitudes. Polar Royale a été impressionnant à chacune de ses victoires à Maurice et l’aisance avec laquelle il dépose ses adversaires pour aller s’imposer. Il a un bon potentiel mais c’est un light horse. Je pense qu’il aura besoin d’un break d’au moins cinq semaines avec de renouer avec la compétition. »
Johnny Geroudis ne faisant pas le poids sur New Star, le jeune alezan fut confié à Rye Joorawon pour compléter le hat trick dans l’épreuve de clôture. Le cavalier mauricien ne commit du reste point d’erreur en menant New Star à son premier succès à l’issue d’une sage course d’attente. Evoluant en queue de peloton pendant tout le parcours, le petit protégé de Gilbert Rousset sortit un joli coup de reins pour passer en revue tous ses adversaires et filer vers la victoire.