L’écurie Rousset ayant fait l’impasse sur la 18e journée, Johnny Geroudis est revenu vite aux affaires courantes, samedi dernier, en ramenant Pont d’Avignon à sa première victoire de sa carrière, mais n’a pas connu la même réussite avec ses autres montes.
Après une journée chômée, Geroudis n’est apparu en selle que lors de la quatrième course sur Pont d’Avignon. Ce coursier de 3 ans n’était pas passé inaperçu à ses débuts le 31 mai dernier en terminant en bolide pour échouer à la quatrième place, à moins d’une longueur du vainqueur Bongo Beat sur 1365 mètres. Le parcours rallongé (1650m) étant en sa faveur, le coursier ne s’est pas fait prier pour redonner le sourire à son écurie dès son premier engagement samedi dernier. Ayant vu plusieurs concurrents se disputaient à l’avant tout en suivant, lui, en 6e position, Geroudis sortit le grand jeu en ligne droite finale pour l’emporter sans avoir à résister au retour de Wing Man. «Pont D’Avignon avait pris une bonne quatrième place à ses débuts et il avait encore progressé par la suite. Sur ce qu’il avait démontré, on s’attendait à une bonne course de sa part. J’ai dû le lancer un peu plus tôt, car le train était lent  à l’avant, sinon il l’aurait emporté plus facilement. C’est un jeune coursier, mais avec beaucoup de courage. Avec sa belle pointe de vitesse, il est promis à un bel avenir», a tenu à préciser Geroudis.
Malheureusement pour l’écurie Rousset et Geroudis, la suite fut en deçâ des espérances.
A commencer par Intercontinental dans le Trophée du Bicentaire du MTC où il termina à la 5e place. «Le train imposé n’a pas convenu à mon coursier et  quand Ice Axe aussi a réduit l’allure subitement devant moi, Intercontinental a commencé à tirer et j’ai dû le déboîter pour courir en épaisseur. Malgré tout, il a bien terminé».
«Il semble avoir bien pris sa course et l’état-major de l’écurie va décider de son prochain engagement  avant le Maiden ou d’aller directement participer à notre Ruban Bleu  où il défendra son trophée», a ajouté le jockey.
«Forest Shelter ne fut jamais dans le coup dans l’épreuve suivante, mais il eut l’excuse d’avoir saigné. C’est très dommage  pour ce cheval qui revenait après un bon break et qui était dans une bonne condition. En revanche, Smitten a été une petite déception, car je m’attendais à mieux de sa part. Il n’a pas pu accélérer comme il se doit en ligne droite finale».
En ce qu’il s’agit du championnat des jockeys, Geroudis se trouve maintenant à quatre victoires de Derreck David après que ce dernier eut réalisé un triplé samedi dernier. «There is a long way to go on. The season is not finish yet», devait conclure le champion en titre.