Le pari était osé mais pas dénué de sens. L’entourage de l’écurie Rousset voulait tirer profit du handicap de Seeking Angelo pour mâter des chevaux mieux classés que lui à l’échelle des valeurs. Seeking Angelo a remporté la deuxième manche du championnat des 4-ans mais les choses s’annonçent plus difficiles lors de la dernière qui se disputera à poids d’âge sur 1850m.
Suite à l’indisposition de Johnny Geroudis, atteint par une gastroentérite, c’est vers Rye Joorawon que s’est tournée l’écurie Rousset pour supplée le titulaire au poste. La raison était que le recordman de victoires au Champ de Mars possède une bonne science du pas.
«Notre jockey n’a pas pu le monter. Pour moi, c’était un pari mais vu le style avec lequel il s’est imposé lors de ses deux dernières sorties, je savais qu’il avait sa chance. Il avait hérité d’une très bonne ligne avec 55.5kg, on s’est dit pourquoi pas prendre notre chance. Johnny Geroudis nous a encouragés à confirmer son engagement dans cette course. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il faisait partie des entrées lors de la première manche mais n’avait pas été heureux au tirage au sort des lignes. Malheureusement, c’est en faisant un régime pour monter le cheval que Johnny est tombé malade. La prochaine course de Seeking Angelo sera dans la troisième et dernière manche du championnat des 4-ans sur 1850m. Mais ce ne sera guère une partie de plaisir car ce sera à poids d’âge.»
Mais si Soodesh Seesurrun n’affiche pas un optimisme béat, la confiance reste néanmoins de mise pour une bonne prestation de la part de son protégé. On a toutefois noté une petite déception de par la façon dont le cheval l’a emporté. A bien voir, le bras droit de Gilbert Rousset s’attendait à une victoire plus facile.
«Seeking Angelo a 4-ans seulement et je pense qu’il ira encore très loin. Il ne semblait toutefois pas dans son assiette samedi. Il était quelque peu excité et suait beaucoup avant la course. Il fut néanmoins exact au rendez-vous et, de ce côté-là on ne peut qu’être satisfait. »  
Soodesh Seesurrun s’est aussi dit satisfait des performances de Lord Googol et de Please To Progress.
«Lord Gogool est à créditer d’une bonne course. Il fut contraint à faire l’extérieur durant tout le parcours mais parvint à accrocher une bonne troisième place. C’est un cheval qui était arrivé au top et qui éprouve maintenant des difficultés à bien tenir sa partie dans la valeur où il est aligné. Il revient tout doucement à son meilleur niveau et peut espérer remporter une course avant la fin de la saison. Please To Progress revenait d’un bon repos. Il a fait figure de gagnant avant de courber l’échine. Je suis d’avis qu’il avait besoin de cette course et qu’il devrait être présent à l’arrivée la prochaine fois. »
En revanche, une petite déception régnait après la défaite de From My Heart qui était considéré comme étant l’autre bonne chance de l’écurie au cours de la journée.
« Il n’a pas accéléré comme il a l’habitude de le faire. Mais il faut se rendre à l’évidence que l’éventuel vainqueur Mining Prospect a eu tout le loisir d’imposer sa loi à l’avant. Il était donc dificile de le battre dans l’emballage final, surtout que la différence de poids plaidait en faveur du cheval de l’écurie Maigrot. Il est à revoir à sa prochaine sortie. »
En ce qui concerne la quatrième place d’Amazing Bolt à plus de 2L du vainqueur, notre invité pense que si le parcours (1500m) avec une lice placée à 4m25 peut avoir joué en sa défaveur, il faut aussi considérer que le cheval est retourné avec une boiterie.
Soodesh Seesurrun estime que Make My Grey était déjà battu par sa mauvaise ligne au départ. Il s’est retrouvé en retrait et n’a pu participer à la lutte finale. Idem pour Up Company qui, après un départ quelconque, s’est retrouvé plus en retrait que prévu et n’a pu suivre le rythme imposé par Allocation.
Reste que l’avenir s’annonce prometteur pour l’écurie Rousset avec la prochaine entrée en lice de la dernière cargaison de nouvelles unités qui nous est arrivée en mai dernier.
«On peut s’attendre  que les choses s’améliorent dans les semaines à venir. On pense pouvoir faire débuter les nouveaux dans un mois environ. Leur préparation se passe comme attendu et nous n’avons rencontré aucun problème. On espère qu’ils s’adapteront vite à leur nouvel environnement.»