L’écurie Rousset a continué son petit bonhomme de chemin en alignant un 12e succès dimanche dernier par l’entremise de Siegfried qui remportait enfin sa première course au Champ de Mars. « Une victoire attendue», dira l’assistant entraîneur Soodesh Seesurrun. Mais cette victoire fut insuffisante pour contrer l’écurie Foo Kune qui lui a ravi la première place au classement des écuries.
En dépit du fait de n’avoir remporté aucune course jusque-là, Siegfried était donné comme grand favori de The Alfred Gellé Cup, sur 1650m. Le hongre fut exact au rendez-vous, à la grande satisfaction de ses propriétaires Bernard Lincoln et Denis Hardy, même s’il dut cravacher dur pour résister au retour de Prince Alwahtan.
« L’important c’est qu’il ait gagné», déclara d’emblée Soodesh Seesurrun avant d’ajouter «Heureusement que le but est arrivé à temps. Les instructions étaient de courir plus proche de la tête de la course et il a accéléré au meilleur moment. Je dois reconnaître que nous avons été chanceux. »
Gilbert Rousset avait aussi accordé une très bonne chance à Siegfried en tenant en ligne de compte le champ, la ligne au départ et les progrès accomplis par le cheval.
« Il y avait toujours une petite appréhension avant la course car il n’avait pas encore passé le but en premier, apprehension surtout pour ses propriétaires qui attendaient ce moment depuis assez longtemps. »
Si Siegfried ne deçut pas ceux qui avaient cru en lui, tel ne fut pas pour les autres chevaux engagés au cours de la journée, à commencer par le nouveau Governor General .
« Il a couru green et ne s’est jamais intéressé à la course. He was strange to the course. Il nous avait pourtant donné entière satisfaction à l’entraînement. Ce sont toutefois des choses qui arrivent avec les nouveaux. Je suis d’avis qu’il faut le revoir et lui accorder une nouvelle chance.»
Du reste, avant la course, Gilbert Rousset s’était montré prudent sur les chances de Governor General qui faisait ses débuts au Champ de Mars.
« Sur papier il est certainement un bon cheval mais il a pris beaucoup de temps pour s’acclimater. On lui a donné le temps qu’il fallait pour qu’il retrouve ses bonnes sensations. Il est prêt pour prendre sa première course, mais je suis réaliste. Je fais partie de ceux qui croient que quand un cheval a une course dans les jambes, c’est un gros avantage», avait-il tenu à préciser.
A propos des nouveaux de l’écurie, un seul a gagné sur les six qui ont débuté et Soodesh Seesurrun a tenu à souligner que bien souvent les nouvelles unités demandent un temps d’adaptation et nécessitent une ou deux courses avant d’être compétitifs. Ce qui veut dire qu’on ne peut les condamner.
Generous Gent est en progrès
Justement, l’assistant entraîneur a trouvé la course de Generous Gent comme étant annonciatrice d’une victoire prochaine.
« Ce cheval a bien progressé. Il lui faudra au plus une nouvelle compétition dans les jambes before the bell rings. Il pourrait aussi préférer une distance allongée. »
Pour rappel, Generous Gent était aligné sur 1500m et avait pris la quatrième place à un peu plus d’une longueur du vainqueur.
Une meilleure performance est aussi attendue de Red Lotus la prochaine fois.
« Il avait besoin de cette course. Ce 1000m devrait lui permettre de mieux défendre ses chances la prochaine fois. On n’écarte pas un engagement sur une distance allongée. »
Comme dit plus haut, l’écurie Rousset se trouve reléguée à la deuxième place suite au tour de force de l’établissement Foo Kune qui a remporté la bagatelle de sept courses en deux journées.
« On savait que cette écurie est bien armée pour la saison. Il n’y a qu’à jeter un coup sur son effectif. Pour notre part, on ne peut se plaindre avec déjà 12 succès en poche. Nos anciennes unités ont été présentes à l’arrivée et c’est maintenant aux nouveaux d’être compétitifs. Surtout ceux qui ont déjà débuté. Les sept autres qui sont arrivés le week-end dernier, ce sera pour plus tard», a souligné Soodesh Seesurrun.