Même si personne au sein de l’établissement ne veut se l’avouer, un quatrième titre d’écurie championne est une possibilité car il ne reste que neuf journées régulières programmées pour la saison 2013.
Après sa victoire dans le Maiden 2013 avec Intercontinental, l’écurie Rousset avait retrouvé la première place au classement des écuries. Trois journées après, le tandem Gilbert Rousset-Soodesh Seesurrun se trouve toujours en pôle position. Si son avance avait quelque peu diminuée par la suite conséquemment au triplé de l’écurie Foo Kune et la victoire de Merven avec Liquid Motion, les choses ont évolué en sa faveur samedi dernier et c’est avec plus de Rs 500 000 d’avance que sera négociée la 30e journée.
«Nous ne faisons pas du titre notre priorité », a tenu à souligner d’emblée Soodesh Seesurrun. « Notre objectif est de remporter le plus de courses possible. Si le titre nous tend les bras, on ne le refusera pas. Comme je l’ai déjà dit, il n’est pas impossible qu’on ait à attendre la dernière journée pour connaître le lauréat de 2013 », a-t-il ajouté.
Deux victoires ont scellé la 29e journée, dont celle de Wieland dans l’épreuve principale.
«Nous étions bien confiants dans les chances de Wieland et je l’avais du reste déclaré sans ambages. Etant le plus rapide du lot, nous savions qu’il se retrouverait vite en tête. Nous avons bien parlé avec Nishal Teeha et il a fait ce qu’on lui avait demandé. Il a laissé le cheval courir dans son pas et n’a jamais paniqué. C’est un cheval qui a ses problèmes et qui a aussi tendance à perdre du poids après une course. Cependant, il n’avait pas été affecté par sa course de la 27e journée et a pu être aligné deux semaines après. Cela nous a fait bien plaisir de le voir remporter une épreuve principale », a déclaré l’entraîneur Gilbert Rousset.
Nishal Teeha était tout aussi heureux après cette victoire, lui qui ne rate pas l’occasion de bien assumer la suppléance en cas de suspension de Johnny Geroudis.
« Wieland est bien sorti des stalles. En dépit du fait que Prince Paseo a tenté de lui mener la vie dure, je suis resté concentré et je n’ai pas paniqué. J’ai maintenu Wieland dans son pas et quand je lui ai demandé de fournir son effort dans la ligne droite, il a bien répondu à mes sollicitations », a tenu à préciser Teeha.
Deux Fabuleax gagne et se blesse
Avant Wieland, Nishal Teeha s’était illustré avec Deux Fabuleax qui parvint enfin à ouvrir son compteur à l’issue d’une course effectuée de bout en bout.
«Il est bien sorti des stalles et a pu facilement se porter en tête. Il a, par la suite, bien sprinté dans la ligne droite finale pour l’emporter à son aise », a trouvé Nishal Teeha.
Pour Soodesh Seesurrun, cette victoire devrait en appeler d’autres.
« A sa dernière sortie, il s’était arrêté en ligne droite et nous avait laissés sur notre faim. On a cherché à trouver où résidait son problème et on est arrivé à la conclusion qu’il avait coupé court à son action suite à un manque de souffle. On s’est alors dit qu’il faudrait mieux lui ôter l’attache-langue. Sur ce qu’il a démontré cette fois, il ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. On le voit remporter d’autres courses même s’il demeure immature.»
Il est à souligner que Deux Fabuleax se blessa dans le float lors de son retour au centre Guy Desmarais mais la blessure devrait vite se cicatriser.
« Il a reçu un coup dans le float mais ce n’est pas trop grave. Il a déjà repris le chemin de l’entraînement et pourra nous être utile en cette fin de saison », a fait ressortir l’assistant-entraîneur.
L’écurie Rousset avait aussi une bonne chance avec Halabaloo dans l’épreuve de clôture mais ce cheval dut se contenter de la deuxième place.
« Halabaloo n’a pas pu s’étendre comme il faut en fin de parcours. Il a été pris de vitesse avant le dernier virage alors que l’éventuel vainqueur avait déjà fait le plus difficile. »
Nishal Teeha était aussi associé au nouveau Heist qui termina à une lamentable dernière place pour ses débuts. Pour le jockey, cette course est à ignorer vu que sa monture a couru en troisième épaisseur dans le parcours.