L’écurie Rousset, championne en titre, n’a pas raté le coche à l’occasion du premier rendez-vous 2014 où elle s’est distinguée par l’entremise de Wieland. Ce dernier se promena en tête avec en selle Benedict Woodworth qui remplaçait Johnny Geroudis, avant de résister au retour tardif de Arctic Sun. Avec une victoire déjà au compteur et plusieurs accessits, ainsi qu’une deuxième place au classement général avec un total de gains s’élevant à Rs 418 000, cet établissement peut entamer sa saison avec sérénité.
Malgré l’absence de son jockey, souffrant, l’écurie Rousset a pu tirer son épingle du jeu lors de la journée inaugurale. C’est Wieland déjà vainqueur de 6 courses en 15 tentatives au Champ de Mars qui ouvrit la voie pour l’écurie Rousset. A l’occasion, ce fils de Silvano était confié à Benedict Woodworth. «Geroudis étant souffrant, nous avons dû choisir parmi les cavaliers disponibles pour le remplacer. Je remercie les entraîneurs qui nous ont cédé leurs jockeys. Aujourd’hui Johnny est rétabli et il effectuera sa reprise avec la compétition à l’occasion de la deuxième journée», déclarait Soodesh Seesurun à Turf Magazine mardi matin après la séance d’entraînement où le jockey sud-africain était, du reste, en action.
Très vite, Wieland s’installa aux avant-postes. On fut quelque peu surpris de voir sur son arrière-main Uly réputé pour être un finisseur, mais c’était tout à l’avantage de Wieland qui ne fut pas sorti de son pas par le cheval de l’écurie Foo Kune. «Wieland demeure un coursier redoutable lorsqu’il est seul à l’avant et il l’a confirmé samedi. Il avait hérité d’une bonne ligne et n’a pas eu de difficultés à trouver sa position favorite vu qu’il n’y avait pas d’autre frontrunner dans ce lot. Woodworth a su doser ses efforts, mais sur la fin ses adversaires sont revenus sur lui. Je pense qu’il a ressenti les effets des 20 mètres additionnels dans la ligne droite finale et aussi le fait qu’il reprenait sur 1400m, lui qui est plus un spécialiste des 1365m. Pour moi, le cheval n’était qu’à 80% de ses moyens. Je le crois capable de s’améliorer et de continuer à bien faire cette saison», nous confiait l’assistant entraîneur.
«Albert Mooney s’est blessé en course»
Albert Mooney représentait, sur papier, une des meilleures chances de ce yard samedi dernier. Il était aligné aux côtés de Chief Mambo dans l’épreuve phare où Tandragee et Liquid Motion se présentaient également au départ avec des ambitions légitimes. Finalement, c’est la doublure qui obtint le meilleur rang à l’arrivée ne se faisant précéder que par Tandragee. «Chief Mambo ne fait que confirmer ses bonnes dispositions affichées à l’entraînement. Rye a suivi mes instructions, mais le cheval est tombé sur plus fort que lui. Albert Mooney a pris un bon départ. Malheureusement le train n’était pas à son avantage. Chief Mambo n’est pas parti assez vite pour lui et il a beaucoup tiré. Je tiens à souligner qu’il s’est blessé en course aux environs du poteau des 1000m. Je considère aussi qu’il était trop fresh pour cette confrontation. Je suis certain qu’au fil de ses courses, il va mieux settle, et ainsi, nous montrer son meilleur visage», a indiqué Soodesh Seesurun.
Tout comme Albert Mooney, Rear Admiral tentait sa chance dans une valeur légèrement supérieure. A l’écurie, on lui accordait une bonne chance de succès, mais il se contenta de la troisième marche du podium. «Rear Admiral affichait 15kg de plus sur la balance. Il montait aussi en valeur et affrontait quelques bons chevaux. J’ai été surpris par son départ canon. Noel Callow demeure un jockey expérimenté et il a décidé de settle le cheval en deuxième position derrière Captain Tempest. Malheureusement, ce dernier a réduit la course et Rear Admiral a commencé à tirer. Ce qui fait qu’il a manqué de punch pour finir. Il est appelé à progresser avec cette course dans les jambes».
Meant To Be était, lui, confié à Corne Orffer dans la deuxième épreuve et sa troisième place a été bien accueillie par son entourage tout comme les accessits de Make My Grey et Obama. «Meant To Be a été l’auteur d’une performance encourageante. Je pense qu’il se trouve dans sa valeur, soit le 25-0, où il sera capable de tirer son épingle du jeu. Make My Grey a fait une bonne course également, malgré ses petits soucis. Vous savez, ce n’est que le début de la saison et les chevaux délicats comme lui en profitent, aussi bien du fait que la piste soit molle pour bien faire. Par la suite, cela se compliquera pour eux».
La seule déception pour l’assistant entraîneur est venue de Bronco Buster qui terminait cinquième dans la huitième course. «Il a raté son départ et s’est retrouvé plus en retrait que prévu. Il a été caught un peu wide dans la montée et Callow a préféré ne pas trop insister. Mais dans l’ensemble je suis satisfait de la performance de nos chevaux»
Si le championnat est un sujet trop tôt pour être abordé à ce stade de la saison, en revanche, en ce qu’il s’agit de la compétition, Soodesh Seesurun considère que le niveau continue à se rehausser. « Nous avons vu l’arrivée de plusieurs nouvelles unités de bonne valeur et la venue de deux nouveaux entraîneurs. Ils ont déjà empoché leurs premières victoires et je suis certain que cela les motive davantage pour le reste de la saison. La compétition s’annonce donc encore plus dure et cela devrait donner lieu à du joli spectacle pour le grand bonheur des turfistes».