Après avoir frôlé la victoire à trois reprises en ce début de saison, l’écurie Serge Henry tient enfin son premier gagnant avec le triomphe de Beacon Flare dans The Linkham Services Cup.  Il va sans dire que cette première victoire est de bon augure pour la suite des opérations.
La patience finit toujours par payer et ce n’est certes pas Johan Victoire qui nous dira le contraire. Sevré de succès depuis le début de la saison, d’aucuns pensaient que la pression commencerait à se faire sentir mais la cravache de l’écurie Henry nous confiera qu’il avait conservé la confiance de tout son entourage. «  J’ai beaucoup parlé à Nathalie Henry pendant les journées précédentes et elle m’a été d’un grand soutien. Elle m’a demandé d’être patient car elle savait que la victoire allait venir tôt ou tard. On monte forcément avec confiance quand on a le support de l’équipe, on est plus serein et les bons résultats finissent par arriver ».
« J’en avais un peu marre d’être battu de peu à chaque fois »
Le Français avait en effet pointé le bout du nez à plusieurs reprises déjà sans pouvoir visiter la winner’s enclosure, le dernier exemple étant la deuxième place acquise par Captain Vedici lors de la troisième journée. Il a cette fois été exact au rendez-vous en menant Beacon Flare à la victoire. Ce fils de Spectrum n’avait connu qu’un seul succès depuis son arrivée à Maurice et n’avait pu confirmer par la suite. Aligné cette fois dans une valeur qui était plus à sa portée, il a fait mouche en venant régler ses adversaires au finish.  « On pensait avoir une bonne chance avec Beacon Flare car le cheval était bien dans sa peau. On savait qu’il allait bien se défendre dans les derniers 400 mètres, il fallait juste l’y emmener dans les meilleurs conditions pour qu’il puisse faire le reste ». La monture de Johan Victoire courut ainsi en queue de peloton avant de placer son attaque dans la dernière courbe pour venir dominer Glitter Star au but. Une fois lancé en pleine ligne droite, Beacon Flare pencha vers l’intérieur mais son jockey n’était pas inquiet. «  Il verse souvent des deux côtés parce qu’il fait le minimum en course. Il est un peu coquin mais ce n’est pas grave ». Une victoire qui aura d’ailleurs une saveur particulière pour le Français.  « J’en avais un peu marre d’être battu de peu à chaque fois et j’ai prouvé aujourd’hui que je pouvais aussi gagner de peu. On a beacoup galérer cette saison mais on a su être patient et le résultat est là  ».
Une satisfaction qui est également partagée par Nathalie Henry, la stable supervisor.  « Cette victoire nous fait énormément plaisir. Nous avons des propriétaires formidables à l’écurie et je tiens à les remercier pour leur patience, en particulier ceux de Beacon Flare qui sont des gens fantastiques. Je voudrais aussi féliciter Johan qui a fait une course extraordinaire ainsi qu’à mon père pour son  travail admirable avec ce cheval. Je remercie aussi toutes les personnes qui travaillent avec nous au quotidien à Port Louis, Floréal et La Brasserie afin de nous aider à ramener d’autres vainqueurs » .
Le cavalier français était en selle sur One And Only dans l’épreuve d’ouverture. Il donna l’impression de pouvoir remporter sa course à un certain moment avant d’être rattrapé par Democratic Man, le vainqueur de l’épreuve.  « On peut refaire la course autant de fois qu’on veut pour savoir si j’aurais pu gagner mais je pense sincèrement que je n’ai pas grand-chose à me reprocher sur cette course ». Beautiful Bhutan termina à plus de 12L du vainqueur de la course et notre interlocuteur ne nous cachera pas sa déception car il ne peut expliquer cette mauvaise performance. Il en est de même pour Kumba-Ya qui avait sans doute besoin de cette première course sous les sabots. Quant à Prince Alwahtan, il fut l’auteur d’une bonne course puisqu’il accrocha le dernier accessit de son épreuve malgré son couloir extérieur.  «  J’aurais préféré avoir un parcours plus à la corde mais je ne pense pas qu’il aurait pu gagner aujourd’hui. Il reprend la compétition sur 1600 mètres et il bénéficiera à coup sûr de ce premier galop »,  devait ajouter le Français. Seattle Ice a mieux couru qu’à sa première sortie et devrait être revu, selon son jockey. En ce qu’il s’agit de Red Lotus, sa ligne extérieure l’a fortement désavantagé. Il n’a pu courir proche du pas et a terminé bon dernier de son épreuve. Dans l’épreuve de clôture, Monsieurnando finira au pied du podium. Encore un peu enrobé, il devrait être de retour à son meilleur niveau au cours de ses prochaines sorties.