L’écurie Allet n’avait pas lésiné sur les moyens pour bien entamer la saison 2014. Outre les travaux de réaménagements effectués dans son yard avec de nouveaux bureaux, de nouveaux box et une salle pour ses palefreniers, elle s’était aussi dotée d’un tapis roulant pour l’entraînement de ses chevaux, en particulier ceux réputés difficiles à entraîner. C’était une première au Champ de Mars et cela avait attiré la curiosité de tout un chacun. Avec Derreck David , avec qui elle connu une saison fructueuse une année plutôt , ayant signé à l’écurie Foo Kune, c’est sur Sean Veale qu’elle  a jeté son dévolu, ce dernier étant recommandé par nul autre qu’Anthony Delpech. Fort de sa belle saison 2013 qui la vit remporter 34 victoires pour  des stakesmoney de Rs 4 442 000, d’aucuns pensaient que l’écurie Allet allait poursuivre sur sa lancée en 2014.  Mais à l’heure du bilan, c’est un sentiment mitigé qui anime l’état major de cette écurie.
Il a fallu attendre la huitième journée, soit le 3 mai, pour que l’écurie Allet et son jockey ramènent leur premier gagnant avec Friday Lunch Club. «On a eu un petit retard sur la préparation des chevaux et Sean Veale ne connaissait pas bien la piste, d’où notre première victoire après 8 journées », avait déclaré l’entraîneur Vincent Allet à l’issue de ce premier succès. Veale, qui avait connu des moments difficiles en avril avec le décès de sa mère alors que son fils avait effectué une intervention chirurgicale, n’a  à  vrai dire jamais pu s’adapter à la piste du Champ de Mars. Ce fut sans surprise qu’il  devait recevoir sa feuille de route lors de la 9e journée.
C’est une vieille connaissance de l’écurie et des turfistes  qui prit la relève, à savoir Luke Currie, à partir de la 12e journée. L’Australien ne mit pas longtemps pour signer sa première victoire  car il se signala  avec Mighty Fine deux journées plus tard . Les victoires vont ensuite s’enchaîner avec aussi l’apport de Vinay Naiko qui signa un doublé avec Friday Lunch Club et Jack Flash lors de la 18e journée. S’ensuivit ensuite une période creuse jusqu’à la 23e journée à la suite de quoi l’écurie Allet devait accueillir un propriétaire de taille en la personne de M.Vicky Veeramootoo qui emmena dans son sillage l’assistante-entraîneur Candice Dawson  suite à la  disparition de l’écurie Hurlywood. D’un seul coup l’effectif d’Allet passa à 60 chevaux. Mais ce n’est pas pour autant que la performance de l’écurie s’améliora car après l’avant-dernière journée régulière, le  compteur affiche 22 victoires, soit bien loin des 34 de la saison dernière. L’écurie Allet sera attendue à nouveau en 2015, car elle a déjà mis à la retraite les « vieux combattants » mais reste à savoir  si M.Vicky Veeramootoo signe ra pour une saison suuplémentaire…