Sans tambour ni trompette, l’écurie Allet et son jockey Derek David, continuent leur petit bonhomme de chemin. Ce duo a, samedi dernier, signé sa quatrième réussite. Un score fort honorable serait-on tenté de dire quand on connaît l’aprêté de la compétition. Son représentant Isiphon’a en effet pas laissé passer sa chance pour accrocher ses premiers lauriers de la saison dans The Jason Espitalier Noël Cup.
Piloté avec confiance par Derek David, ce petit gabarit n’a fait que confirmer ses bonnes dispositions affichées à l’entraînement en s’imposant au terme d’un brillant finish.  Une victoire qui a ravi le jockey David qui voit en lui un cheval qui devrait gravir les échelons. « His work at home has been very good and we expected him to run a very good race. He was drawn two and had a beautiful run on the rails. My first intention was to follow Mark Neisius’s horse but the latter proved difficult to assist going on and off the rails. I thus waited a further and the gap opened on the inside. Once he was in there, he sprinted home to win a fantastic race. I think he is bound to win a few more this season. All credit to Vincent and the team who did a good job with him », a soutenu Derek David. Le jeune Sud-Africain n’a pas manqué de remercier le personnel médical de la City Clinic qui s’est occupé de lui suite à sa chute à l’entraînement mardi matin sur la nouvelle unité Blue Lord. « They did a fantastic job to get me back on my feet and I’m very thankful to them. »
« The partnership with Vincent is just clicking at the moment »
Vincent Allet, dans sa déclaration d’après course, n’a pas caché qu’il s’est retrouvé devant un choix difficile quant au cheval qu’il allait faire courir « Les trois chevaux que j’avais entrés dans la course, à savoir Mighty Fine, Destiny’s Taleet Isiphoavaient tiré la deuxième, quatrième et cinquième ligne respectivement. J’ai opté pour Isiphocar non seulement avait-il très bien travaillé à l’entraînement mais il était supposé courir depuis trois semaines. C’est une petite infection à la gorge qui l’avait contrarié », a fait ressortir l’entraîneur. Maintenant qu’il s’est acclimaté aux conditions locales, Vincent Allet est d’avis qu’Isiphodevrait lui être d’un meilleur apport cette année.
Outre Isipho, l’écurie Allet comptait beaucoup sur Joyfulqui restait sur une belle victoire. Mais le fils de l’étalon Hennessyn’eut pas le même rayonnement que la dernière fois et occupa à l’arrivée la cinquième place à plus de 2L de Bali Mojo. « I expected him to run a much better race but you know, you cannot win every time. Sometimes luck is on your side sometimes not », a relativisé Dereck David.
Nous commentant ses autres montes, la cravache sud-africaine considère que Mighty Finefera mieux sur une distance plus à sa convenance, tandis Jack Flash, toujours selon lui, avait grandement besoin de cette mise en jambes pour parfaire davantage sa condition physique.
Avec quatre victoires dans son escarcelle, Derek David s’est dit très satisfait de son parcours jusqu’ici et souhaite que la chance continue à être à ses côtés. « The horses are coming up and the partnership with Vincent is just clicking at the moment. Hopefully it continues to be as fruitful as it actually is. The competition here is very tough but I’ll do my utmost best to keep members of the stable happy », a-t-il soutenu.