La belle série continue pour l’écurie Vincent Allet et son jockey Derrevk David. Cette fois, c’est Piece Of Paradise qui s’est signalé au terme d’un joli finish dans The Arcadia Travel Cup, une course réservée aux chevaux de C 6&7 sur 1850m. Ce vieux routier a inscrit sa deuxième victoire de la saison, sa quatrième depuis qu’il est en compétition au Champ de Mars, à la grande joie de son entourage. Avec cette victoire, le compteur de cette formation affiche 19 victoires alors que Derreck David occupe la quatrième place au classement des jockeys avec 17 réussites.
Si, à sa sortie précédente, il avait trouvé l’opposition beaucoup trop forte, Piece Of Paradise n’a pas laissé passer sa chance samedi dernier en compagnie moins relevée. Monté en toute confiance par Derreck David, le hongre bai de 9 ans a suivi sagement au sein du peloton avant de faire parler son excellent coup de reins dans la dernière ligne droite. Il s’est imposé avec une certaine autorité, reléguant son plus proche poursuivant à moins de 2L. « All compliments have to go to Vincent. He studies his races well. He watches his races before and devises the right tactics. All I have to do is to follow his instructions. Well done to him », a d’emblée déclaré Derreck David. « Piece Of Paradise is an old horse but one who always gives the best of himself. He was travelling beautifully and once I asked him to quicken he responded very well. He has been very honest to the stable so far and it feels great to see him bag another win », a ajouté le Sud-Africain.
« Après sa dernière course je dois dire que ne n’étais pas satisfait de la monte de Karis Teetan », n’a pas manqué de dire Vincent Allet. « Je tiens à remercier l’équipe qu’il y a derrière moi. Derreck a fait une très bonne course. Je remercie aussi les propriétaires, les sponsors, sans qui il n’y a pas de courses et tout le bon travail que font les commissaires. Je pense qu’on est sur le bon chemin », a déclaré l’entraîneur.
Derreck David « Allet’s stable is one for the future »
Rasheed fut l’autre cheval très suivi du côté de l’écurie Allet samedi dernier. Si l’ancien poulain du Sheik Al Maktoum en Afrique du Sud passa inaperçu dans l’épreuve de clôture, ce n’est pas pour autant qu’il faut le sous-estimer. « I think we should not judge him on that race. For sure, I was expecting a better start from him but I think the soft going didn’t suit him at all. He is a very nice horse and let’s hope that at his next start, he gives us a better account of himself », a soutenu Derreck David.
Rasheed, faut-il le préciser, est un cheval qui est très estimé par son entourage, qui a déboursé une petite fortune pour l’acquérir. C’est un produit de l’étalon néo-zélandais Dylan Thomas qui a remporté, entre autres, le Prix de l’Arc de Triomphe et le King George VI & Queen Elizabeth Stakes. C’est un coursier qui mérite d’être suivi à sa prochaine sortie car il est appelé à gravir les échelons à Maurice.
En sus de ces deux compétiteurs, l’écurie Allet avait comme partant Hot Rocket dans The Blyth Centenary Cup. Présenté dans une meilleure condition par rapport à sa dernière sortie, l’imposant alezan ne put toutefois que prendre la cinquième place à 3L de Seeking Angelo dans ce 1500m réservé aux chevaux de C1&2. Pour Derreck David, le cheval a couru une course honnête face à une rude opposition.
Avec 17 victoires à son compteur, la cravache sud-africaine s’est dit très satisfait de son parcours jusqu’ici, même s’il considère qu’il y avait de la place pour mieux faire. « I had a lot of seconds, otherwise it could have been better with some three or four more wins in the bag. But it is already a great season. The stable is one for the future and hopefully the trend continues », a-t-il souhaité.