Après avoir échoué au pied du podium lors des deux derniers exercices, l’écurie Gujadhur est bien décidée à marquer la saison 2015 de son empreinte. Et cette fois, il semblerait que ce soit la qualité et non la quantité qui soit privilégiée avec seulement quatre nouvelles unités qui ont rejoint le yard de cet établissement durant l’intersaison. L’expertise étrangère ne sera, selon toute vraisemblance,  pas requise cette année, Ramapatee Gujadhur ayant porté son choix sur Jeanot Bardottier pour mener ses coursiers à bon port.
L’attente était grande du côté de l’écurie Gujadhur la saison dernière avec l’arrivée de 14 nouvelles unités et la signature du cavalier d’exception qu’est Noel Callow pour défendre les couleurs de la plus vieille écurie du turf pendant la première partie de la saison. Si certains diront que cet établissement n’a pas fait mieux que lors de l’édition 2012 avec une nouvelle quatrième place à la clé, force est de constater que la moisson fut nettement meilleure en termes de victoires – 38 contre 27 – avec la barre des Rs 10 millions de stakesmoney largement dépassée.  Des quatorze unités importées l’an dernier, seuls Silk Road, Wagner, Indaba My Children et Captain High n’ont pu ouvrir leurs compteurs. Une réelle performance si l’on tient en compte le fait que le premier nommé est arrivé à Maurice avec de gros ennuis de santé. Il a, du reste, été euthanasié après avoir été jugé irrécupérable pour la compétition. Aussi, les débuts de Wagner, qui était pressenti pour être le porte-drapeau de l’écurie Gujadhur dans le Maiden l’année dernière, ont été constamment reportés après s’être  cogné dans son box en début de saison. Pour peu qu’il arrive à retrouver le niveau qui était le sien en Afrique du Sud, Wagner pourrait se révéler très utile à son établissement cette année, tout comme les coursiers prometteurs que sont Reim et Silver Bluff, qui seront à n’en point douter de sérieux compétiteurs dans les épreuves à forts enjeux.
Les Bulsara, Zambezi Torrent, Awesome Power, Blood Buccaneer, Kremlin Captain restent, quant à eux, des valeurs sûres dans leur division et auront leur mot à dire au cours de la saison. On notera aussi le fait que trois vieilles connaissances du turf ont refait leur apparition au sein de l’effectif, à savoir Soweto Slew, Acuppa et Not Liable. Absents des pistes en 2014, autant dire que leur tâche s’annonce compliquée, mais il n’est pas exclu qu’ils puissent réaliser quelque chose en misant sur la fraîcheur.