Paris est-elle toujours la capitale de la photographie comme on a coutume de le dire ou est-ce plutôt New York aujourd’hui ?
Nous avons justement créé Polka parce que nous avons la chance d’être basés à Paris ! New York serait plutôt la capitale du marché photographique, et Paris reste un lieu incontournable. La photographie est née en France, où se trouvent le plus d’institutions qui la représentent, et dont plusieurs sont historiques comme la Bibliothèque Nationale de France et le Musée d’Art Moderne. Nous avons la plus grande collection de photographies au monde avec le Metropolitan de New York. La création artistique au sens général s’est située au XXe siècle d’abord à Paris, avec une concentration d’artistes, et aussi de photographes absolument incroyable. Beaucoup de ces photographes viennent des pays de l’Est, des Hongrois par exemple, et même des Américains comme William Klein qui se sont installés à Paris parce qu’ils y trouvent la dynamique créative dont ils ont besoin. De grandes agences internationales de photoreportage sont basées à Paris, comme Magnum qui a été créé en 1946 avec une base française puis avec une autre new-yorkaise.
Aussi pour couvrir l’actualité photographique, Paris est souvent plus proche des lieux où il faut aller comme le continent africain, le Moyen-Orient, la Méditerranée voire même l’Asie, que ne le sont New York ou Los Angeles. Il est vrai aussi que les plus grands journaux sont à Londres, Berlin, Bohn… puis New York. Derek Hudson a démarré au Fleet Street à Londres, il est parti quelques années à New York, puis sa base est devenue Paris ainsi que Berlin qui est très dynamique dans le domaine créatif.
Sur le plan artistique, neuf musées exposent en permanence de la photographie à Paris. Cela va du Jeu de Paume au Centre Georges Pompidou, en passant par le Musée d’Orsay, le Palais de Tokyo, ou bien sûr la Maison Européenne de la Photographie a créé le mois de la photo. Par rapport au marché de l’art, le premier salon photo au monde est Paris Photo, qui est d’ailleurs passé du Carrousel du Louvre au Grand Palais, et qui revient chaque année en novembre. C’est inégalé, car il réunit vraiment les 200 meilleures galeries photo au monde. Enfin, la photographie étant de plus en plus reconnue comme un médium artistique, elle s’immisce aussi de plus en plus dans le domaine de l’art contemporain. Des galeries comme Gagosian ou Kamel Mennour ont elles aussi investi ce secteur.