Le collège Darwin de Flacq fête ses 60 ans cette année. Pour marquer cet anniversaire, l’établissement a organisé une série d’activités la semaine dernière dont l’ouverture de deux nouvelles ailes. Un moment fort émouvant pour les élèves, le personnel et surtout pour le manager du collège, Hassan Kadharoo, qui est à sa tête depuis 50 ans.
Le collège Darwin fut fondé en 1953 par H. Hossenbaccus et S. Ramen, fait ressortir Hassan Kadharoo. Dix ans plus tard, nous dit-il, le collège était à vendre. Voyant en cela une aubaine pour « avoir sa propre institution » et encouragé par ses proches, Hassan Kadharoo décide de faire l’acquisition de l’établissement. « À l’époque, je travaillais comme enseignant au collège Bissoodoyal ». Une profession qu’il a embrassée sans savoir comment. « Je ne sais pas comment je suis rentré dedans mais j’aime aider les autres et j’aime enseigner », dit-il en soulignant avoir donné l’accès à l’éducation à un grand nombre de Mauriciens qui n’en avaient pas les moyens, « et ce bien avant l’introduction de l’éducation gratuite à Maurice ».
« I feel proud today that even before independence, even before education became free, at a time when education was accessible to those who had means, Darwin College has given opportunities to many to have access to education freely ».
Lorsqu’il a pris le collège en 1963, la population estudiantine était de 150 avec un personnel de huit membres. « The seriousness of purpose and the quality of education being imparted to students, only after a short while, created the demand for more seats at school », affirme-t-il. Par conséquent, « un nouveau département fut construit ». La réputation du collège continuait à s’étendre dans la région avec pour résultat une hausse dans la demande pour l’éducation. « A new building had to be constructed near the Flacq Hospital in 1978, named Dept. C where we actually are ». En 1998, deux niveaux furent ajoutés au bâtiment avec des salles spécialisées pour les sciences, l’information et l’audiovisuel. La décision d’agrandir l’établissement avec, entre autres, la construction d’un gymnase, date de 2010. D’autres travaux infrastructurels ont été apportés, jusqu’à l’ouverture des deux nouvelles ailes la semaine dernière. « I am glad that at the moment we are celebrating our 60th Anniversary we have at Darwin College modern infrastructural facilities which create a pleasant and conductive atmosphere for teaching and learning to take place ».
Selon son manager, le collège Darwin est le plus ancien établissement secondaire dans la région est du pays. « I have every reason to feel proud when I go back down memory lane. I started in 1963 with 150 students and 8 staff members and today in 2013 we have a school population of 1 288 and a staff of 105 ».
Croyant dans le bien-fondé de la mixité de l’éducation, il l’a maintenue pendant toutes ces années. « I have maintained co-education at Darwin College. I have always believed that mixity in education creates an appropriate and healthy atmosphere for the all round development of the students, both boys and girls. I have always believed in discipline and this is an area where I have made no compromise. Even today I firmly believe that a disciplined mind in a disciplined body is the best recipe for human development and success ».
Le Darwin College offre des cours de Higher School Certificate (HSC) depuis 2001. « This further strengthened our goodwill. Goodwill is abstract in nature. It is essentially built on human relationship based on trust ». Hassan Kadharoo ajoute que « la demande pour un siège au collège est en hausse, ce qui est un signe positif de la qualité de l’éducation que nous offrons ».
Après 50 ans comme manager du collège, dit-il, « I feel that I still have many miles to go ».